Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 04 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

L'Arabie saoudite va lancer un emprunt public pour la première fois

Le royaume profite des taux d'intérêt bas pour diversifier ses sources de revenu.

Pétrodollars

Publié le
L'Arabie saoudite va lancer un emprunt public pour la première fois

L'Arabie saoudite veut placer un emprunt public sur les marchés, sans doute entre 10 et 20 milliards de dollars. On s'attend à ce que les obligations se négocient à un taux équivalent à celui du Qatar, dont le taux à 5 ans se situe 100 points de base au-dessus des Treasuries américains. 

Cette décision se situe dans un double contexte. Le premier, la volonté de l'Arabie saoudite de diversifier ses sources de revenu.

C'est ainsi que le pays a créé le plus gros fonds souverain au monde et prépare l'introduction en bourse d'Aramco, la compagnie pétrolière nationale. En cause, les prix désespérément bas du pétrole, à la suite de la révolution du fracturage hydraulique. 

Mais il y a également l'environnement de taux d'intérêts très bas qui poussent beaucoup d'entreprises à s'endetter pour profiter de cet environnement. On se souvient qu'Apple a levé des obligations alors que l'entreprise a plus de 100 milliards de dollars de cash sur son bilan. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Deneziere - 18/10/2016 - 09:01 - Signaler un abus Arabo-musulmans hypocrites

    Faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais. As-tu oublié wahabite de mes deux, qu'Allah, par la voix de son prophète Mahomet, a interdit l'usures aux croyants ?

  • Par ikaris - 18/10/2016 - 09:09 - Signaler un abus Pas très Hallal tout ça !

    notez bien la compréhension du journaleux qui ne note même pas que le prêt à intérêt est interdit chez les mahometans (mais des artifices juridiques vont encore les laisser blancs comme neige). Petite remarque économique élémentaire pour le même journaleux : un prêt n'est pas un revenu pour celui qui le contracte ... un revenu c'est quand l'argent et à toi et que tu n'as pas à le rendre ! Encore un dhimmi !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€