Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 24 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

L'Arabie saoudite prépare un fonds de 2.000 milliards de dollars en prévision de l'après-pétrole

Le Fonds public d'investissement de l'Arabie saoudite va être porté à 2 billions de dollars, a annoncé vendredi le vice-prince héritier Mohammed ben Salmane.

Bas de laine

Publié le
L'Arabie saoudite prépare un fonds de 2.000 milliards de dollars en prévision de l'après-pétrole

Alors que les pays producteurs de pétrole, dont l'Arabie saoudite, doivent se retrouver le 17 avril pour tenter de stabiliser la production et soutenir les prix du brut plombés par une surabondance de l’offre, le royaume saoudien pense déjà à l'avenir.

Mohammed ben Salmane a présenté vendredi à l'agence Bloomberg sa vision du Fonds public d'investissement que va développer l'Arabie saoudite.

Il aura pour but de permettre au royaume de dépasser "l'âge du pétrole" et de réduire sa dépendance vis-à-vis des hydrocarbures, annonce Bloomberg. "Il nous faut diversifier les investissements. Donc, d'ici 20 ans, nous seront une économie ou un Etat qui ne dépendra plus principalement du pétrole".

Ce fonds contrôlerait 2 billions de dollars ( 2.000 milliards de dollars), selon le prince. Bloomberg a calculé que ce montant lui permettrait de racheter les quatre plus grosses capitalisations boursières du moment : Apple, Alphabet (société mère de Google), Microsoft et la société d'investissement Berkshire Hathaway appartenant à Warren Buffett.

Pour alimenter ce fonds, l'Arabie saoudite prévoit notamment de transformer le groupe public Saudi Arabian Oil Company (Aramco) en conglomérat industriel, de l'introduire en bourse en 2017 ou 2018 puis de vendre environ 5% de ses actions.

Outre le développement de ce fonds, le royaume saoudien prévoit de mieux gérer ses dépenses et augmenter ses recettes (notamment via l'impôt) pour faire face à la baisse des revenus liés au pétrole.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par cpamoi - 02/04/2016 - 13:04 - Signaler un abus Erreur tragique.

    Après la rente pétrolière, la rente capitalistique ? Quelle erreur ! Les US les attirent au bon endroit, sur leur terrain de jeu préféré : la finance, Wall Street. Les Saoudiens seront rincés en quelques décennies si l'oncle Tom le décide. La seule façon de garantir le futur serait de créer une industrie, de mettre tous les locaux au travail, de créer, d'imaginer, d'offrir au monde des produits désirables et recherchés comme la hight tech de la Silicon valley ou le luxe français.

  • Par Marie-E - 02/04/2016 - 16:47 - Signaler un abus @cpamoi

    oui mais pour cela il faudrait se mettre à bosser. Il est tellement plus facile de placer et dépenser l'argent qui tombe du pétrole....

  • Par Liberdom - 02/04/2016 - 17:36 - Signaler un abus Les chocottes dans les djellabahs

    Eh oui avec l'effondrement des cours les Saoudiens vont pouvoir moins arroser leurs copains terroristes issus du Wahhabisme dont se réclame aussi leur royaume... Après le pétrole la fin des haricots ?

  • Par J'accuse - 02/04/2016 - 17:37 - Signaler un abus Billion = milliard, pas mille milliards

    Mille milliards de mille sabords, il est de combien, ce fonds ?

  • Par Morgan Bourven - 02/04/2016 - 23:13 - Signaler un abus @ J'accuse

    2 trillions (en anglais), ce qui correspond à deux billions en français. Le billion français et le billion anglais sont effectivement différents, d'où la précision "2000 milliards de dollars"

  • Par Anguerrand - 03/04/2016 - 11:06 - Signaler un abus Combien pour la construction d'églises?

    J'espère qu'ils ont prévu un petit budget pour la construction d'église car pas mal de chretiens travaillent la bas.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€