Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 16 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Aquarius : Isabel de Saint Malo, la vice-présidente du Panama, justifie le retrait du pavillon

La ministre des Affaires étrangères et la vice-présidente du Panama s'est exprimée sur le retrait du pavillon du navire de l'association SOS Méditerranée qui vient en secours aux migrants.

Pavillon

Publié le
Aquarius : Isabel de Saint Malo, la vice-présidente du Panama, justifie le retrait du pavillon

 Crédit MARTIN OUELLET-DIOTTE / AFP

Isabel de Saint Malo, la vice-présidente du Panama, s'est expliquée ce mercredi sur le retrait du pavillon de son pays envers l'Aquarius, l'embarcation de l'association SOS Méditerranée. 

La vice-présidente du Panama a indiqué qu'elle regrettait que cette décision touche un bateau humanitaire. Elle s'est confiée à l'AFP

"Nous faisons beaucoup d'efforts pour que les bateaux qui battent pavillon panaméen respectent les normes maritimes. Je regrette beaucoup que la décision de retirer le pavillon, conformément à notre droit maritime, soit intervenue sur un bateau dont l'équipage [accomplit une mission humanitaire]. Il ne faut pas créer de confusion: le Panama a une position ferme et claire en ce qui concerne les droits des migrants, des réfugiés, mais ceci n'a rien à voir avec le respect des normes pour notre pavillon qui sont très sérieuses.

Le Panama est un pays très solidaire, dont la position est que le monde doit répondre de manière humanitaire face aux crises migratoires et de réfugiés". 

A la fin du mois de septembre, le Panama avait dévoilé son intention de retirer son pavillon à l'Aquarius. L'embarcation de SOS Méditerranée a déjà été privée d'immatriculation par Gibraltar pour "non respect" des "procédures juridiques internationales" sur la question du sauvetage des migrants en mer. 

L'Aquarius est à quai depuis jeudi dernier dans le port de Marseille, faute de pavillon. Le local de l'association SOS Méditerranée a été envahi à Marseille par des militants hostiles. 

Ce mardi, 17 nouveaux réfugiés de l'Aquaris sont arrivés en France. Ils seront accueillis dans quatre départements : l'Aube, la Haute-Marne, l'Yonne et les Vosges. 

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Atlantica75000 - 10/10/2018 - 16:09 - Signaler un abus 2000 !

    Plus de deux mille "migrants" ont été "secourus" ce week end par l'Espagne. Quel media en a parlé ? On a glosé sur l'arrivée de 18 "réfugiés" ! Lire sur le site Les Observateurs.ch comment Soros place ses affidés ... à la Cour européenne des Droits de l'homme : on comprend mieux les décisions de celle-ci qui s'impose aux états qui obéissent comme de petits enfants !

  • Par vangog - 10/10/2018 - 20:21 - Signaler un abus Budget annuel de SOS-migrants: 3 662 000 euros!

    Non, Mme de Saint Malo, vous êtes aveuglée par vos bons sentiments, car ces bateaux, comme l’Aquarius, ne sont pas des bateaux humanitaires, mais les véhicules des mafias de négriers modernes qui profitent de la bêtise occidentale et de la détresse humaine pour engranger d’énormes bénéfices , supérieurs à ceux engrangées par le trafic de prostituees et le trafic de drogues: l’ONU parle d‘un chiffre d’affaire pharamineux, supérieur à 7 milliards d’Euros...ne vous laissez plus avoir!...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€