Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 20 Septembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Ce ne serait pas AQMI

L'organisation terroriste a publié un communique dans lequel elle nie toute relation avec l'explosion du café Argana.

Attentat de Marrakech

Publié le

Al Qaïda au Maghreb Islamique a publié ce vendredi un communiqué dans laquelle l'organisation dément être à l'origine de l'attentat de Marrakech du 28 avril 2011.

Le texte nie tout lien avec l'explosion du café Argana qui a fait 17 morts dont 8 Français. Il n'a pas immédiatement été authentifié, mais il a été publié par une agence de presse mauritanienne réputée pour son sérieux.

Trois personnes avaient été arrêtées par les autorités marocaines ce jeudi, dont l'auteur présumé de l'attentat. Il avait alors été présenté comme un "admirateur d'Al Qaïda".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Chamaco - 07/05/2011 - 18:15 - Signaler un abus prudence toujours...

    Il est plus facile et plus "vendeur" (propagande) de tout miser sur un groupe qui a déjà fait parler de lui ou dont on se sert depuis longtemps pour attribuer certains actes... encore faut-il avancer des preuves crédibles, ne pas se contenter de déclarations vagues et que les raisons avancées soient cohérentes.

  • Par slavkov - 07/05/2011 - 23:18 - Signaler un abus morts de trouille ...

    ... à mon avis les barbus ont compris - un helico, boum-boum et plus de barbus ...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€