Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 26 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Déchéance : Après la sortie de Macron, l'entourage de Valls veut « couper les c... de ce petit con »

Emmanuel Macron avait déclaré « On ne traite pas le mal en expulsant de la communauté nationale », mettant en difficulté le Gouvernement au moment du vote du projet de déchéance de nationalité.

Valls vs Macron

Publié le
Déchéance : Après la sortie de Macron, l'entourage de Valls veut « couper les c... de ce petit con »

La réforme de la déchéance de nationalité aura été difficile pour le Gouvernement tout au long. C'était Emmanuel Macron qui avait été le dernier à tacler le gouvernment, en déclarant devant la fondation France-Israel qu'« On ne traite pas le mal en expulsant de la communauté nationale ». Le ministre de l'Economie avait été immédiatement recadré par le premier ministre : « Macron soutient cette démarche. Il ne peut pas en être autrement ». Moins tendre, un membre de l'entourage de Manuel Valls aurait juré de « couper les couilles de ce petit con », rapporte ce matin Le Figaro.

Evidemment, la sortie du ministre de l'Economie avait fait le miel de nombreuses personnalités politiques. Certains membres des Républicains ont raillé la désunion de la gauche et le manque de discipline au sein du Gouvernement, alors que Christiane Taubira avait déjà démissionné en opposition à ce projet. Et des membres de la gauche de la gauche, comme Benoît Hamon et Aurélie Filippetti, ont salué cette sortie d'un homme qui était plus souvent leur adversaire idéologique. La sortie du ministre est évidemment un calcul politique de sa part : en sortant un coup à gauche et un coup à droite, il fait parler de lui et brouille le jeu, ouvrant potentiellement un chemin aux primaires.

A LIRE AUSSI : Macron candidat à la présidentielle ? Ce que trame le ministre de l'Economie pour 2017 (et les réseaux qui y pensent pour lui)

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 10/02/2016 - 10:57 - Signaler un abus Macron ne fait que re-transmettre la position Rothshild...

    qui est l'inverse de la position du missionnaire: la grande finance, qui va chercher des paradis fiscaux aux USA, veut que l'UE absorbe toute la misère du monde, pour créer la mini-croissance dont elle a besoin pour se remplir les poches ( en outre, cela permet de diminuer les salaires, grâce au travail au noir, tout bénéfice pour les multinationales!)...la position Rothshild-Macron, c'est donc la dilution ethnique, l'invasion musulmane forcenée, l'immifrationnisme exacerbé, le soutien aux caritativo-gauchistes, et le refus de déchoir la nationalité française des terroristes...et c'est l'homme choisi par l'intelligentsia gauchiste...on croit rêver face à tant d'imbécillité!

  • Par Liberdom - 10/02/2016 - 12:09 - Signaler un abus Enarques carriéristes

    Comme tout énarque qui se respecte le sois-disant couillu Macron, gère sa carrière politique. En cela il n'est pas différent du crâne d’œuf Juppé qui va essayer de montrer au monde entier qu'un repris de justice peu devenir président de la république en France. Du moins dans les sondages...

  • Par clint - 10/02/2016 - 13:30 - Signaler un abus Il est évident que Macron déplait à la vieille politique !

    Et après on s'étonne que la France ne s'en sort pas ! Il n'y a qu'à entendre les discours de la vieille politique en France, on va même ressortir Chevènement !

  • Par de20 - 10/02/2016 - 14:19 - Signaler un abus Des têtes à baffes tous les

    Des têtes à baffes tous les deux . Hanouna dans son zoo devrait monter un ring afin d organiser les primaires autrement...

  • Par cloette - 10/02/2016 - 15:05 - Signaler un abus ni l'un ni l'autre !

    Ni Valls qui fait craindre des dérives autoritaires pas nettes , ni Macron qui n'est pas le Sauveur que des crédules prennent pour le Messie !

  • Par Lafayette 68 - 10/02/2016 - 15:36 - Signaler un abus Macron l'essuie glace

    Novateur un jour (esbroufe?) puis ringard un autre jour, Macron est en fait introuvable . Il fait partie de ce gouvernement : on connait ses résultats .Pour moi il est à classer dans la catégorie des vieux politiques par son comportement.

  • Par cloette - 10/02/2016 - 16:07 - Signaler un abus Macron

    est comme Hollande , Royal, Juppé , Fleur Pellerin, Najat Vallaut Belkacem , Nathalie Kosciusko Morizet et quelques autres de la confrérie " Young Leaders " c'est à dire mondialistes et atlantistes purs et durs .

  • Par langue de pivert - 10/02/2016 - 16:21 - Signaler un abus Macron :Tu sers à rien ! ☺

    Naze parmi les nazes ! Se faire virer du pédalo qui prend l'eau ne serait certainement pas pour lui déplaire ! Il ne sert à rien pour le bien de la France, seulement un pantin, un "idiot" utile choisit par l'exécutif pour élargir sa putain de base électorale ! Le cave naze se rebiffe ! Il aimerait peut-être reprendre sa liberté - sans démissionner - et retourner compter ses biftons ? Bon ça me regarde pas finalement. ☺

  • Par Borgowrio - 11/02/2016 - 02:40 - Signaler un abus Manu , Manu , ton moulin , ton moulin va trop vite

    On ne traite pas le cancer en expulsant la tumeur du corps ?... Là Mr Macron se prend les pieds dans le tapis et laisse entrevoir un politicien pas si candide que ça .

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€