Vendredi 18 avril 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Après sa mort par arrêt cardiaque et une hypothermie, une femme accouche

Et le bébé est en pleine santé !

Miraculé

Publié le 14 juillet 2012
 

Le corps humain possède des ressources insoupçonnées… Il y a deux ans, dans une église, une femme est morte d’un arrêt cardiaque. Elle était enceinte de vingt semaines.

Après avoir reçu un massage cardiaque et des défibrillations, elle a été ressuscitée puis mise en hypothermie par les médecins à 32 degrés Celsius, pendant plus de 12 heures, afin d’éviter les éventuels dommages important causés par le manque de sang dans ses tissus, ses muscles et son cerveau. Durant cet épisode, le personnel médical surveillait le fœtus et a détecté des frissonnements, qui se sont arrêtés dès qu’ils ont ramené la mère à sa température normale.

Malgré cet épisode extrêmement éprouvant, elle a donné naissance, quelques mois plus tard, à un bébé en pleine santé. Ce n’est pas une première, mais l’expérience n’a été tentée que très peu de fois sur des femmes enceintes, et les médecins n’avaient aucune idée de l’impact éventuel de ce traitement choc sur le bébé à naitre. Dans ce cas, il n’en a eu aucun, et cette expérience a eu droit à un article dans les Annales de la médecine urgentiste ce mois-ci.

Lu dans les Annales de la médecine urgentiste

 


Fermer