Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 19 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Anticor saisit Edouard Philippe sur la récente augmentation du salaire du président de la Commission des comptes de campagne

Anticor demande à Edouard Philippe de revenir sur la récente augmentation, en cours de mandat, de la rémunération du président de la Commission des comptes de campagne et des financements politiques.

Beau salaire !

Publié le - Mis à jour le 19 Juillet 2018
Anticor saisit Edouard Philippe sur la récente augmentation du salaire du président de la Commission des comptes de campagne

 Crédit Fred DUFOUR / POOL / AFP

Anticor -l'Association contre la corruption et pour l'éthique politique- a annoncé, aujourd'hui, dans un communiqué avoir saisi Edouard Philippe dans l'espoir qu'il revienne sur la récente augmentation de la rémunération du président de la Comission des comptes de campagne et des financements politiques. L'association avait déjà pointé du doigt cette augmentation actée par un décret et un arrêté signés le 30 mai dernier par le gouvernement.

François Logerot -président de la CNCCFP- percevait une indemnité mensuelle de 4 574 euros, laquelle a été augmentée en mai dernier de 1 630 euros auxquels s'ajoutent une indemnité de fonction annuel de 9 500 euros bruts. De plus, la hausse de cette indémniasation est rétroactive au 1er janvier dernier. Rétroactivité, qu'Anticor juge contraire au Code des relation entre le public et l'adminsitration. Selon l'association, augmenter l'indemnité du président de la CNCCFP, alors que ce dernier est actuellement en cours de mandat, risquerait "de porter atteinte à son indépendance". 

A ces accusations, la Comission contactée parl'AFP, a répondu, que la "situation est identique à celle pratiquée dans d'autres autorités administratives indépendantes".

Une réponse jugée insuffisante par l'association anti-corruption qui demande le "retrait" de ces textes "à la fois inopportuns et illégaux".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par J'accuse - 18/07/2018 - 18:00 - Signaler un abus "Risquerait de porter atteinte à son indépendance" ?

    Il y a belle lurette que tout un chacun sait que cette commission n'a rien d'indépendante. Au lieu de l'augmenter, il faudrait le virer.

  • Par vangog - 18/07/2018 - 19:13 - Signaler un abus Le Rassemblement National prône l’ethique en politique...

    et sera irrémédiablement saqué par des types comme F.Logerot , qui risqueraient d’etre rétrogradés dans leurs salaires Macroniques...

  • Par l'enclume - 19/07/2018 - 10:41 - Signaler un abus Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois

    Par vangog - 18/07/2018 - 19:13 - "Le Rassemblement National prône l’éthique en politique" L'hôpital qui se moque de la charité ?...

  • Par Iker - 19/07/2018 - 12:11 - Signaler un abus La faute à qui ?

    Cette Commission, ses prérogatives, et ses moyens d'agir en justice ne sont-ils pas le résultat de la loi votée par les Politiques De même la nomination d'un Président "mou et en fin de carrière" n'est-elle pas le fait du Politique Bref les Politiques ont tout fait pour se donner "bonne conscience" vis à vis de l'Opinion Publique sans être dérangé sur leurs protiques de financement. ... Avez-vous entendu des voix s'élever dans la Classe Politique pour exiger une plus grande autonomie et un renforcement des moyens de la dite Commission ... Il est plus simple de désigner l'incompétence de la Commission et l'inexistence de son Président

  • Par Henrik Jah - 19/07/2018 - 16:40 - Signaler un abus Affaire d'Etat

    Cette affaire est gravissime. Macron a corrompu celui qui était en charge de contrôler les comptes de sa campagne. "Allez mon vieux certifie mes comptes sans réserve de toute façon quand je serai Président j'étoufferai l'affaire et je te donnerai un billet."

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€