Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 28 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Anne Hidalgo "en rage" face à la déchéance de nationalité

"Maintenant on va fabriquer des apatrides?" s'est agacée la maire de Paris sur France Inter.

Colère parisienne

Publié le
Anne Hidalgo "en rage" face à la déchéance de nationalité

Anne Hidalgo en "état de rage". La maire de Paris a confié ce matin sur France Inter être en colère par rapport à la politique nationale et notamment concernant la question très controversée de la déchéance de nationalité. "Je suis comme beaucoup de Françai,s dans un état de rage, je ne supporte plus les postures, parfois les impostures, je ne supporte plus tout ça", a-t-elle lâché.

"Ce qui me fait vraiment sortir de mes gonds, c'est cette question de la déchéance de la nationalité. Maintenant on va fabriquer des apatrides ?" s'est-elle interrogée. "Est-ce qu'on n'aurait pas pu réfléchir avant ? C'est en cela que je suis très en colère par rapport à la façon dont les choses se déroulent dans le pays, sur cette politique nationale dont je dis que je ne la supporte plus. Est-ce que vous ne croyez pas qu'on pourrait se dire qu'avant de grandes décisions comme celles-là, il faut consulter, il faut discuter, il faut écouter", a-t-elle estimé.

"Franchement, tout le monde sait que ça ne sert à rien d'inscrire ça dans la Constitution, qu'on pourrait très bien --je l'ai proposé dans une tribune récemment avec Jean-Pierre Mignard-- avoir une peine d'indignité nationale qui permette de condamner des Français binationaux ou pas, mais pourquoi aller s'enferrer là dedans ? C'est quand même la question que beaucoup de gens se posent, pendant un mois, on va parler que de ça ? Je crois qu'il faut changer fondamentalement le logiciel de la politique dans notre pays", a-t-elle conclu.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Mario - 05/01/2016 - 13:33 - Signaler un abus mon dieu qu'elle est bête!!!!

    mon dieu qu'elle est bête!!!!

  • Par ISABLEUE - 05/01/2016 - 13:45 - Signaler un abus elle peut faire sa valise

    on ne la retient pas.

  • Par ISABLEUE - 05/01/2016 - 13:47 - Signaler un abus cette bécasse, la première devant les caméras après

    les attentats, n'est pas capable de superviser les noms sur la plaque des morts de Charlie... Incapable !! et Paris est toujours aussi SALE !!!

  • Par Djib - 05/01/2016 - 14:47 - Signaler un abus "ça ne sert à rien"

    Evidemment ma grosse que ça ne sert à rien. Pas plus et pas moins que les convocations chez le juge ou les innombrables condamnations assorties du sursis. La seule menace qui aurait de l'effet c'est de leur coller une balle dans la tête après leur avoir promis de les enterrer dans la peau d'un cochon.

  • Par Malaparte - 05/01/2016 - 14:50 - Signaler un abus Elle a ses vapeurs

    la mémère de Paris?

  • Par adroitetoutemaintenant - 05/01/2016 - 16:47 - Signaler un abus Son QI se réduit à son Q

    Binational déchu d'une nationalité = mononational . 2-1 = 1 mais pour cette gourde 2-1 = 0 !

  • Par tubixray - 05/01/2016 - 16:51 - Signaler un abus Au moins sa position est claire

    Commémorer = oui ........ agir = non .........

  • Par Texas - 05/01/2016 - 16:53 - Signaler un abus @ adroitetoutemaintenant

    Merci ! . Vous m' avez devancé . Et elle est issue de l' inspection du Travail .....Je vous laisse imaginer !

  • Par vauban - 05/01/2016 - 16:59 - Signaler un abus Binationale?peut être

    Mme Hidalgo

  • Par Paul Emiste - 05/01/2016 - 17:39 - Signaler un abus Ben non!

    S'ils sont bi nationaux et qu'on leur en enlève une, il leur en reste une donc ils ne sont pas apatrides.

  • Par clint - 05/01/2016 - 19:29 - Signaler un abus Elle a raison car le seul pb est le droit du sol !

    Si il n'y avait pas ce droit du sol qui va nous inonder de familles étrangères non expulsables car ils auront des enfants nés en France et/ou "scolarisés" (inscrits à l' école) on ne serait pa obligé de créer des apatrides ! Mais je suppose qu'elle serait aussi très bien chez elle avec Podemos !

  • Par la pie - 05/01/2016 - 19:35 - Signaler un abus on va fabriquer des apatrides ???

    quand on a fabriqué de tels barbares , il vaut mieux qu'ils restent Français ????

  • Par vangog - 06/01/2016 - 00:39 - Signaler un abus Si elle ne supporte plus la France...

    offrons-lui un aller sans retour pour Madrid, qu'elle n'aurait jamais dû quitter. L'indignité nationale s'imposera aux haineux comme elle, si la France ne les satisfait plus...adieu, et sans regrets!

  • Par Gré - 06/01/2016 - 00:44 - Signaler un abus On ne peut pas fabriquer un

    On ne peut pas fabriquer un apatride en supprimant la nationalité française à un bi-national. Cette "dame" ferait bien d'apprendre le français

  • Par MONEO98 - 06/01/2016 - 09:37 - Signaler un abus querelle espagnole ?

    que dis je catalane contre andalouse? aurait elle envie de faire des attentats ?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€