Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 18 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Alstom : Le Maire confirme la commande de 100 TGV du futur

Le contrat devrait être finalisé dans les prochains moins, voire les prochaines semaines.

Proche de la signature

Publié le
Alstom : Le Maire confirme la commande de 100 TGV du futur

Les salariés d'Alstom peuvent souffler. Décidée en 2016, alors que l'entreprise était au plus mal, la commande des 100 TVG du futur a été confirmée par le ministre de l'Économie Bruno Le Maire. "Cette commande doit passer devant le conseil d'administration de SNCF Mobilités dans les prochaines semaines ou dans les prochains mois, soit fin avril, soit en juin, en tout état de cause la décision est prise", a-t-il précisé lors d'un point presse. "Je pense que c'est une bonne nouvelle pour le site de Belfort et pour le site de la Rochelle.

Je pense que c'est important d'entendre que cette nouvelle-là est confirmée".

Le ministre s'exprimait lors du premier comité de suivi de la fusion entre Alstom et Siemens. Les deux entreprises doivent fusionner pour donner naissance au numéro deux mondial du matériel ferroviaire roulant. En octobre dernier, Bruno Le Maire assurait "qu'aucun site d'Alstom ne fermera en France" et "qu'aucun emploi ne sera supprimé en France."

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par ISABLEUE - 22/03/2018 - 16:10 - Signaler un abus Alstom... tant que ce n'est pas Bombardier

    ces trains de banlieue où les gens n'ont pas de place et ne peuvent pas se tenir;.... tout pour le tgv ça continue....

  • Par J'accuse - 22/03/2018 - 16:44 - Signaler un abus Il manque des infos

    Ça coûtera combien au contribuable ? C'est une bonne nouvelle pour Alstom, soit, mais en est-ce une pour la SNCF et ses clients ? On a le sentiment que l’État-SNCF achète plus pour sauver des emplois chez un fournisseur (SIEMENS) que pour satisfaire les besoins des voyageurs.

  • Par Atlante13 - 22/03/2018 - 19:19 - Signaler un abus Je ne comprends pas,

    il me semblait que Alstom avait été vendue aux allemands, non? je fais erreur? Et le gouvernement avait déjà prévu cet investissement, alors, pourquoi avoir vendu? Maintenant on va les payer aux allemands au prix fort, qui en sous-traiteront une partie aux ateliers français, mais le jackpot ira à Berlin. Rien à dire, c'est de la stratégie d'entreprise de haut vol faite par des fonctionnaires incompétents.

  • Par Anouman - 22/03/2018 - 19:42 - Signaler un abus TGV

    Comme on ne sait pas quoi faire de la dette de la SNCF on continue à investir dans du matériel qui ne sera pas rentabilisé: un peu plus ou un peu moins...

  • Par vangog - 23/03/2018 - 09:40 - Signaler un abus L’état est en passe de reprendre les 40 milliards de dette SNCF

    Avec un statut cheminot légèrement remanié, c’est un des volets qui clôtureront l’accord final entre syndicats groupusculaires et marcheur-dans-le-mur, après leur greve-pantomime-ridicule. La SNCF immobilisée actuellement peut donc se permettre cette dépense nouvelle, qui sera, dans tout les cas, absorbée par la dette remboursée par les 35% de con-tribuables Français...la France gauchiste, quoi!

  • Par l'enclume - 23/03/2018 - 10:58 - Signaler un abus Et pourtant si vrai

    Si je ne me trompe pas Le Maire est énarque, voici la définition d'un énarque par monsieur Brighelli "Ça, c’est la réalité du train dans l’imaginaire. Qu’est-ce qu’un technocrate auquel on a greffé une calculatrice à la place du cœur peut y comprendre ?"

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€