Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 09 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Allemagne : un terroriste présumé au sein du renseignement intérieur

Les policiers auraient démasqué un homme de 51 ans qui projetait de faire un attentat.

Agent double

Publié le
Allemagne : un terroriste présumé au sein du renseignement intérieur

L'Allemagne a évité le pire… Les services du renseignement intérieur (BfV) ont découvert qu'un terroriste présumé se trouvait dans ses rangs, depuis avril dernier. Cet homme de 51 ans a été interpellé et aurait reconnu une partie des faits qu'on lui reproche.

Le parcours de cet Allemand, d'origine espagnole et radicalisé, reste mystérieux mais il aurait projeté de faire exploser une bombe dans ses nouveaux locaux.

Surtout, il serait parvenu à masquer sa radicalité à son entourage et même à sa famille. Preuve de son efficacité, il était intégré au service chargé de surveiller les réseaux salafistes… Un véritable agent double !

Il s'est fait piéger, il y a un mois, sur internet par un faux djihadiste qui travaillait en fait pour les services de renseignement allemands. Le suspect promettait d'obtenir des documents sensibles et de recruter d'autres radicaux au BfV.

C'est un coup dur pour les services allemands alors que les arrivées massives de migrants cristallisent les tensions dans le pays.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par ISABLEUE - 30/11/2016 - 09:39 - Signaler un abus argh

    grosseu catastropheu.. Mais ici, pourquoi pas , ???

  • Par jurgio - 30/11/2016 - 17:14 - Signaler un abus L'Allemagne s'est faite tellement repentante

    qu'elle disparaîtra. Quand on a voulu les écarter... c'est pour favoriser la profondeur.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€