Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 30 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Allemagne : plus de 200 militants d'extrême droite ont commis des violences dans les rues de Leipzig

Des commerces ethniques ont notamment été attaqués.

Violences

Publié le

L'affaire des agressions sexuelles le soir du réveillon à Cologne continuent d'agiter l'Allemagne. Lundi soir, alors que 2000 personnes ont manifesté pacifiquement dans les rues de Leipzig pour protester contre la politique d'accueil des réfugiés du gouvernement allemand, plus de 200 individus ont saccagé différents endroits de la ville, dont des "restaurants ethniques".

Des kebabs ont été vandalisés, tout comme des voitures et des poubelles. Un départ de feu dans un immeuble a également dû être maîtrisé par les pompiers.

Ces manifestants, qui feraient partie de SEGIGA, la branche locale de PEGIDA, un parti d'extrême droite allemand, auraient demandé la déportation des migrants et la fermeture des frontières. Le site du DailyMail publie plusieurs photos de ces actes de violences.

Les forces de l'ordre ont annoncé avoir arrêté 211 hooligans, la plupart d'entre eux étant connu des services de police. Cinq membres des forces de l'ordre ont également été légèrement blessés au cours des incidents.

Ces évènements interviennent alors que le pays est toujours sous le choc violences massives attribuées à des personnes d'origine immigrée la nuit du Nouvel An à Cologne. Des centaines de plaintes  ont été déposées, dont 40% pour agressions sexuelles.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Borgowrio - 12/01/2016 - 20:08 - Signaler un abus Enfin ça bouge

    Enfin ça bouge , pour le moment se sont les méchants d'extrême droite. Non pas des gens excédés par la chienlit , vous comprenez , c'est par pure idéologie qu'ils s'en prenne aux gentils musulmans , il n'ont rien fait , non , non . Certain disent que c'est le culte de Nanabozo le grand lapin qui incendie , cailliase, viole ..

  • Par Texas - 12/01/2016 - 20:18 - Signaler un abus Dans un récent commentaire..

    ..j' évoquais un ou deux jours de l' An comme le dernier avant que cela parte en vrille . Les événements s' accélèrent , tout comme l' information et les résultats de la Police d' ailleurs . Les jeunes femmes traquées le 31 Décembre doivent applaudir des deux mains . Vielen Danke Frau Merkel , nous vous prédisons , ainsi qu' aux autres , de grands moments de solitude .

  • Par spotter - 12/01/2016 - 21:01 - Signaler un abus Les allemandes qui n'ouvrent

    Les allemandes qui n'ouvrent que leur bras pour recevoir les migrants ne sont que d'affreuses racistes.

  • Par ALAIN B - 12/01/2016 - 21:36 - Signaler un abus yesssssssssssssssss

    ça commence enfin à bouger .

  • Par ALAIN B - 12/01/2016 - 21:36 - Signaler un abus yesssssssssssssssss

    ça commence enfin à bouger .

  • Par zoebarnabe - 13/01/2016 - 07:24 - Signaler un abus Tant mieux

    Si les allemands commencent à réaliser l'absurdité de la politique de Merkel !

  • Par arcole 34 - 13/01/2016 - 08:25 - Signaler un abus @Contributeurs d'Atlantico

    vous pensez vraiment que la contestation de la politique de la chancelière passe par l'exercice de la violence par des individus identifiés par les services de police comme étant des militants de groupuscules néo-nazis?. vous ne pensez pas qu'il y aurait d'autres moyens ?. Dans le cas contraire effectivement nous avons des soucis à nous faire pas seulement en Allemagne mais dans toute l'UE car à bien lire je ne vois que des apologies de la violence de militants politiques extrémistes . Regardez un peu l'histoire tant de l'Allemagne que d'autres pays européens et vous comprendrez peut - être qu'à vouloir régler les problèmes par la violence , la barbarie refait doucement le lit des démocraties .

  • Par Ganesha - 13/01/2016 - 09:29 - Signaler un abus Démocratie

    Arcole 34, merci pour cet appel au calme et à la démocratie ! La guerre civile, les violences ne sont pas la solution. Ceci dit, la question est : mme Merkel a-t-elle compris qu'elle s'était trompée ? Que déclarer son pays ''Ouvert à toute la Misère du Monde'' était une gigantesque catastrophe ! Un million ''d'invités'' ! En fait, une première dans toute l'histoire de l'humanité : il n'y a aucun exemple dans le passé d'une action similaire ! Pour l'instant, la fraulein reste ferme sur ses positions. Elle n'a pas encore vraiment manifesté de remords, de volonté de changer de politique. La démocratie voudrait qu'elle démissionne ou qu'elle organise un référendum. Se conduira-t-elle comme Sarko puis Hollande, qui se sont accrochés à leurs mandats jusqu'au dernier jour, même lorsqu'ils sont rejetés pour une énorme majorité de leurs concitoyens ?

  • Par arcole 34 - 13/01/2016 - 11:12 - Signaler un abus @Ganesha - 13/01/2015 - 09:29

    Je pense que la Fräulein sait ce qu'elle fait , et doit comme Thatcher à une époque au Royaume Uni penser qu'elle ne doit en aucun cas reculer ce qui serait considérer et exploiter tant par ses amis que ses ennemis , comme une faiblesse . elle s'est laissée abusée par des prévisions démographiques ayant donné un vieillissement de la population et une arrêt de toute activité professionnelle , donc une perte financière pour les états . Je suppose qu'elle voulait compenser ce solde négatif par un apport de travailleurs jeunes , mais elle n'a pas vue la proportion que cela prendrait et ne veut pas se dédire .Je me permets de vous rappeler que chez nous , rendre la parole au peuple serait de dissoudre l'assemblée nationale et provoquer de nouvelles élections à invalider ou infirmer la majorité politique . Or je ne vais pas vous rappeler que le dernier qui a fait cela était en 1997 , le président Jacques Chirac si souvent décrié voire haï sur ce site , et depuis cette date effectivement je n'ai jamais décelé chez tout autres personnalités politiques une volonté d'aller en ce sens . il faut quand même avoir une bonne dose de courage voire pourquoi pas d'inconscience vous ne pensez pas ?.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€