Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 31 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Allemagne : élections régionales à haut risque pour Angela Merkel

13 millions d'Allemands votent ce dimanche pour trois élections régionales qui se tiennent sur fonds de crise migratoire. Ces scrutins pourraient faire plonger le camp d'Angela Merkel, au profit de la droite populiste.

Vers un "21 avril allemand" ?

Publié le
Allemagne : élections régionales à haut risque pour Angela Merkel

Les électeurs du Bade-Wurtemberg, de la Rhénanie-Palatinat et de la Saxe-Anhalt, sont appelés aux urnes ce dimanche, dans un scrutin aux allures de grand test pour Angela Merkel, à dix-huit mois des futures élections législatives allemandes, prévues pour l’automne 2017.

L'Allemagne est en ébullition depuis qu'elle a ouvert grand ses portes en 2015 à plus d'un million de migrants.

Conséquence : les quatre groupes politiques de la scène allemande, l’union CDU/CSU, le parti social-démocrate (SPD), Die Linke (la gauche radicale) et les Vert, doivent maintenant composer avec un nouveau parti populiste, Alternative pour l’Allemagne (AFD). Selon les sondages, ce petit nouveau va faire une entrée en force dans les trois parlements régionaux.

Actuellement, la CDU d'Angela Merkel préside la Saxe-Anhalt grâce à une coalition avec le SPD. En Bade-Wurtemberg, c'est une coalition entre les Verts et le SPD qui est au pouvoir. Enfin en Rhénanie-Palatinat, la CDU est dans l’opposition.

Si la CDU devrait rester ce dimanche le premier parti de Saxe-Anhalt, la crise migratoire devrait avoir un impact dans les deux autres régions. Dans le Bade-Wurtemberg, les Verts pourraient même arriver en tête, devant la CDU, qui était donnée gagnante. La situation n'est pas meilleure pour le parti social-démocrate (SPD), qui préside la Rhénanie-Palatinat depuis vingt-cinq ans. Dans le Bade-Wurtemberg et la Saxe-Anhalt, le SPD pourrait arriver en quatrième position, derrière même l’AFD.

Les sondages créditent l'AFD d’environ 10 % des voix en Rhénanie-Palatinat et dans le Bade-Wurtemberg, mais de près de 20 % des voix en Saxe-Anhalt, où il pourrait même devenir le deuxième parti derrière la CDU, mais devant Die Linke.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 13/03/2016 - 13:30 - Signaler un abus Merkel est politiquement morte!

    Même non majoritaire, l'AFD ressortira victorieuse de cette élection, et la coalition des partis archaïques sera forcément recomposée. Les CDU et CSU devront choisir, s'ils veulent conserver électeurs et crédibilité: pour, ou contre la dilution immigrationniste de Merkel-verraterin? Tic-tac, tic-tac...

  • Par cloette - 13/03/2016 - 14:06 - Signaler un abus un plongeon

    Ce serait bien un plongeon , un beau plongeon bien réussi qui fait aller profond dans la piscine .

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€