Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 19 Juillet 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Allemagne : les adhérents du SPD approuvent l'accord de coalition avec Merkel

Les adhérents du SPD ont approuvé à 66,02% l'idée d'une coalition avec le CDU-CSU d'Angela Merkel.

GroKo

Publié le
Allemagne : les adhérents du SPD approuvent l'accord de coalition avec Merkel

 Crédit Michael Kappeler / DPA / AFP

Sortie de crise en Allemagne, après cinq mois sans majorité au Bundestag. Les 463.000 membres du Parti social-démocrate d’Allemagne (SPD) étaient amenés à se prononcer sur l’accord de gouvernement conclu entre la formation et les conservateurs de l’Union chrétienne-démocrate (CDU), de la chancelière Angela Merkel, en vue d'une troisième große Koalition» (grande coalition), après celles 2005-2009 et de 2013-2017. La direction du SPD a annoncé ce dimanche que le oui l’a emporté avec 66,02 % des suffrages exprimés.

Le taux de participation était de 78,4 %. 

"J’ai informé le président (Frank-Walter Steinmeier, leader du SPD) et la chancelière de ce résultat", a annoncé le chef par intérim du SPD, Olaf Scholz, lors d'une conférence de presse.. "Nous avons maintenant une certitude : le SPD va rejoindre le prochain gouvernement allemand", a-t-il dit. Angela Merkel a salué des "résultats clairs" et s'est dite impatiente "de travailler de nouveau avec [les socio-démocrates] pour le bien du pays". 

Ce vote était le dernier obstacle à la formation d'un gouvernement cinq mois après les législatives. En conséquence, Angela Merkel devrait être formellement élue chancelière par les députés mi-mars pour un quatrième mandat.

Cet accort ne convainc pas tout le monde au sein du SPD, certains de ses membres ayant demandé à ce qu'il retourne dans l'opposition, après une série d'échecs électoraux. En 2013, le vote de la seconde coalition avait d'ailleurs remporté 10 points de plus. Signe de la défiance réciproque entre SPD et CDU/CSU, les premiers ont négocié une clause de sortie de leur alliance au bout de deux ans.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€