Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 15 Août 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Trois policiers suspendus pour avoir transmis des images de vidéo-surveillance à Alexandre Benalla

Des policiers viennent d'être suspendus à titre conservatoire. Ils sont soupçonnés d'avoir transmis des extraits des images de vidéo-surveillance de la Ville de Paris à Alexandra Benalla. Ce collaborateur de l'Elysée a été placé en garde à vue ce vendredi matin. Une procédure de licenciement est engagée par l'Elysée.

Sanction

Publié le
Trois policiers suspendus pour avoir transmis des images de vidéo-surveillance à Alexandre Benalla

L'"affaire" Benalla continue de provoquer de nombreux rebondissements. Alors que l'Elysée a engagé une procédure de licenciement et que ce proche collaborateur (sur les questions de sécurité) a été placé en garde à vue ce vendredi matin, trois policiers ont été suspendus à titre conservatoire. 

Selon les premiers éléments de l'enquête, ils auraient extrait des images de vidéo-surveillance de la Ville de Paris. Ils auraient transmis ces documents à Alexandre Benalla, selon une source proche du dossier. 

Les trois policiers occupent les fonctions de contrôleur général, commissaire et commandant. 

Alexandre Benalla est dans la tourmente depuis qu'une vidéo, dévoilée par la rédaction du Monde, le montrait en train de frapper un manifestant le 1er mai.

Ce collaborateur d'Emmanuel Macron, sur les questions de sécurité, portait un brassard de la police et un casque au moment des faits, alors qu'il était simplement détaché en observateur. Une seconde vidéo a été publiée ce vendredi. Alexandre Benalla s'en prend à une jeune femme dans ce nouvel extrait.  

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Max.B - 20/07/2018 - 14:41 - Signaler un abus différemment

    Pour Macron faire de la nouvelle Politique, c'est matraquer différemment

  • Par l'enclume - 21/07/2018 - 09:53 - Signaler un abus Tu l'as dit bouffi,

    Vive la République exemplaire !!!!! Les barbouzes sont de retour.

  • Par zen-gzr-28 - 21/07/2018 - 14:42 - Signaler un abus un cmmissaire, un contrôleur, uncommandant

    Ces 3 policiers supérieurs fricotent avec le bien nommé, racaille de l'Elysée ??? Pas étonnant que les policiers de terrain déclarent leur hiérarchie complètement déconnectée. Ben dis donc, ça sent pas bon, tout ça !!!

  • Par Ajar - 21/07/2018 - 19:05 - Signaler un abus Il a

    La gueule de l'emploi barbouze de seconde main qui se la joue ...

  • Par vangog - 22/07/2018 - 15:12 - Signaler un abus les trois policiers destitués...

    Laurent Simonin et le commissaire Maxence Creusat et le Commandant?...impossible de trouver le nom de ce Commandant de liaison dans l’organigramme de l’Elysee!...quelqu’un a une idée ?...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€