Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 09 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Alain Juppé se retire de la vie politique nationale (pour l’instant)

"Je suis passé à autre chose", a-t-il déclaré.

En cure

Publié le
Alain Juppé se retire de la vie politique nationale (pour l’instant)

Alain Juppé, candidat malheureux à la primaire de la droite, a refusé vendredi de commenter la décision de François Hollande de ne pas se représenter en 2017. Pour cause : le maire de Bordeaux a décidé lui aussi de renoncer à la vie politique (pour l’instant)…

"Je suis en cure (...) Au risque de décevoir les journalistes envoyés par leurs rédactions nationales, je ne ferai aucun commentaire sur ce pour quoi vous êtes venus", a-t-il dit aux médias venus l'interroger sur l'annonce de François Hollande, avant une réunion du conseil de Bordeaux Métropole.

Toutefois, devant l'insistance des journalistes, il a fini par expliquer quelques minutes plus tard : "J'ai décidé de me retirer de la vie politique nationale pour l'instant (...) J'ai tourné la page de la politique nationale et je m'abstiendrai de tout commentaire, je suis passé à autre chose". 

>>> À lire aussi : EN DIRECT : François Hollande ne se représentera pas, les autres candidats se positionnent

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par J'accuse - 02/12/2016 - 12:02 - Signaler un abus Les morpions de la république

    Le peuple a beau leur dire et redire d'aller voir ailleurs, ils insistent. Juppé et Bayrou, qui ne sont plus députés, ne seront jamais président et pas ministre non plus, refusent pourtant de renoncer à un rôle national. Il faut quel traitement, docteur, pour s'en débarrasser définitivement?

  • Par ikaris - 02/12/2016 - 13:04 - Signaler un abus Pourquoi "pour l'instant" ???

    Ce repris de justice veut en croquer jusqu'au bout ! Je suis sûr qu'il va continuer comme si de rien était la vie politique à Bordeaux. En tout cas vu son comportement de l'entre deux tours ça sera difficile pour lui de continuer à jouer au vieux sage de la droite !

  • Par jurgio - 02/12/2016 - 14:11 - Signaler un abus En France, on ne peut jamais dire « Jamais, plus jamais »

    Il est si facile de s'y hisser jusqu'aux commandes et d'en goûter les délices élyséens que l'on comprend qu'on y insiste. Le seul malheur, comme aurait De Gaulle, c'est le surnombre.

  • Par Alain Proviste - 02/12/2016 - 15:14 - Signaler un abus "je suis passé à autre chose"

    Nous aussi !

  • Par Anouman - 02/12/2016 - 19:53 - Signaler un abus Sage décision

    Je ne crois pas qu'il y aura grand monde pour le regretter.

  • Par Yves3531 - 02/12/2016 - 22:44 - Signaler un abus Il aura dilapidé tout son capital crédibilité ...

    en tirant une balle dans le pied de son camp, d'abord par une alliance avec le traitre de Pau, et ensuite en menant une campagne odieuse, indigne et raz les pâquerettes entre les 2 tours. Oui, nous aussi on est passés à autre chose...

  • Par Lafayette 68 - 03/12/2016 - 08:37 - Signaler un abus en cure

    de jouvence ?

  • Par Anguerrand - 03/12/2016 - 09:41 - Signaler un abus Juju vexé que les français

    n'aient pas reconnu sa grande valeur décrétée par Chirac le Gaga. Il est dépité le pôvre, mais Bordeaux comme Tulles c'est tellement mieux pour eux et leurs compétences.

  • Par l'enclume - 03/12/2016 - 11:52 - Signaler un abus La honte des socialistes

    Ce ne sont pas les hommes qu'il faut changer, mais le système des privilèges EXORBITANTS accordés aux hauts foctionnaires. Ainsi, Juppé 72 ans, touche depuis l'âge de 57 ans une retraite d'Inspecteur générale des finances, alors qu'il n'y a pratiquement jamais mis les pieds, idem pour Fabius, Hollande et combien de milliers d'autres privilégiés. au moins, l'on ne pourra pas reprocher cela à Sarkozy et Fillon qui n'ont jamais été haut fonctionnaire. Tous ces privilèges ont été accordés lorsque les socialistes étaient au pouvoir.

  • Par l'enclume - 03/12/2016 - 11:53 - Signaler un abus Sorry : Inspecteur des

    Sorry : Inspecteur des finances

  • Par Deudeuche - 04/12/2016 - 14:14 - Signaler un abus @l'enclume

    oui il faut refaire une nuit du 4 août 1789.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€