Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 06 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Alain Juppé : "Le parti socialiste est un parti en perdition"

Le candidat à la primaire à droite a répondu aux attaques du parti socialiste sur le fait que son programme allait casser le modèle social.

Coup de gueule

Publié le
Alain Juppé : "Le parti socialiste est un parti en perdition"

En déplacement à Rennes ce mercredi 19 octobre alors qu'il y tiendra un meeting dans la soirée, Alain Juppé a répondu aux attaques du parti socialiste sur le fait que son programme allait casser le modèle social. 

"Le parti socialiste est un parti en perdition", a attaqué d'emblée Alain Juppé. "Il n'a plus de candidats, il n'a plus de leader, il n'a pas de projets alors il se contente de dire du mal des autres. C'est un peu dommage", a fustigé le candidat à la primaire de la droite et du centre. 

"Il manque de moyens. Les effectifs ne sont pas à la hauteur, il faut attendre la fin du quinquennat pour qu'on se mette à recruter des policiers supplémentaires", a-t-il conclu. 

Alain Juppé: "Le parti socialiste est un parti...

par BFMTV

>>> À lire aussi : Primaire de la droite et du centre : vers le 21 avril d’Alain Juppé ?

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Beredan - 19/10/2016 - 20:34 - Signaler un abus Moto-crotte

    Si l'on comprend bien , son engagement consiste à recycler les socialistes...

  • Par vangog - 19/10/2016 - 21:05 - Signaler un abus Atlantico, attention!

    je suppose que la fin de l'article est consacré aux forces de l'ordre, alors que le rédacteur semble toujours s'intéresser au PS? La fin n'est donc pas: ""Il (le Parti socialiste) manque de moyens. Les effectifs ne sont pas à la hauteur, il faut attendre la fin du quinquennat pour qu'on se mette à recruter des policiers supplémentaires", a-t-il conclu.", mais: "Ils (Les policiers) manquent de moyens. Les effectifs ne sont pas à la hauteur, il faut attendre la fin du quinquennat pour qu'on se mette à recruter des policiers supplémentaires", a-t-il conclu.

  • Par MIMINE 95 - 20/10/2016 - 10:28 - Signaler un abus POURQUOI SE GÊNERAIT IL

    Alors que des militants et sympathisants socialistes, toujours comme chacun sait, extrêmement respectueux de "l'honnêteté démocratique"...!!, s'apprêtent à s'immiscer dans les primaires de droite pour porter sa candidature afin de contrer Sarkozy . Pauvres hères erratique, se rendent ils seulement compte que, voulant chasser le choléra, il vont faire entrer la peste.

  • Par ISABLEUE - 20/10/2016 - 12:10 - Signaler un abus Ha bon en perdition le PS ??

    Merci ali juppé on ne s'en était pas rendu compte...

  • Par Benvoyons - 20/10/2016 - 16:25 - Signaler un abus A sa place je serrerais les fesse car une fois élu à la primaire

    il n'aura plus de parti ni à gauche ni à droite Il aura celui de Bayrou (50 personnes) et Lagarde 28000 personnes & encore pas sûr:)::)) En effet son programme va fonctionner :)::))

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€