Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 08 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Airbus devrait supprimer plus d'un millier d'emplois

"Tout sera mis en œuvre pour trouver des solutions adaptées et basées sur du volontariat", assure la direction du groupe.

Restructuration

Publié le
Airbus devrait supprimer plus d'un millier d'emplois

La suppression de 1 164 postes en Europe a été confirmée ce mardi par la direction d'Airbus, qui a également promis de faire le maximum pour éviter des licenciements secs. Selon les syndicats, le site de Suresnes, en région parisienne, devrait être fermé. 

"L'impact social du plan Gemini représente 1.164 positions", a expliqué à l'AFP Thierry Baril, le directeur des ressources humaines du groupe. Outre ces suppressions de postes, "un certain nombre de transferts géographiques vont être opérés, essentiellement vers Toulouse", a-t-il ajouté, évoquant le chiffre de 325.

Selon la direction du groupe, ces transferts se feront majoritairement des sites de Suresnes (Hauts-de-Seine) et Ottobrunn, près de Munich, vers Toulouse.

"Tout sera mis en œuvre pour trouver des solutions adaptées et basées sur du volontariat", a affirmé M. Baril. "Si, début 2018, nous devions constater que ces mesures ne sont pas suffisantes, nous serions obligés de considérer des mesures de licenciements économiques contraints", a-t-il admis. 

>>>> À lire aussi : Subventions "illégales" d'Airbus : nouveau bal d'hypocrites entre États-Unis et Union européenne à l'OMC

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Anouman - 29/11/2016 - 22:00 - Signaler un abus 1000 emplois supprimés

    C'est bien ça fait monter l'action.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€