Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 25 Juin 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Agressions sexuelles à Cologne : la Slovaquie demande un sommet européen extraordinaire

"Il faudrait modifier le calendrier que nous avons récemment approuvé, parce que nous ne pouvons pas attendre jusqu'à l'automne" a déclaré le Premier ministre slovaque Robert Fico.

Demande pressante

Publié le

La Slovaquie souhaite des discussions urgentes. Après la vague de violences à Cologne le soir du réveillon, où des femmes ont été victimes d'agressions sexuelles et volées, le Premier ministre slovaque Robert Fico a demandé vendredi un sommet extraordinaire de l'Union européenne.

A LIRE AUSSI : Vague d’agressions sexuelles à Cologne : quand la peur de l’explosion paralyse police et médias allemands

Lors d'une conférence de presse, le responsable politique a déclaré : "Je m'adresse au président du Conseil européen, Donald Tusk, et au  président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, pour qu'ils  examinent une accélération de la décision sur la mise en place d'un corps  européen de garde-frontières et de garde-côtes et je pense que pour cette  raison, il sera nécessaire de convoquer aussi un sommet extraordinaire."

"Il faudrait modifier le calendrier que nous avons récemment approuvé,  parce que nous ne pouvons pas attendre jusqu'à l'automne, à la lumière des événements qui ont eu lieu" à Cologne, a-t-il ajouté.

"Concrètement, quelque chose peut voir le jour en automne. mais avant l'automne, deux millions de personnes peuvent déjà venir en Europe, parce que  personne ne les arrête", a-t-il renchéri.

Le chef du gouvernement slovaque a rappelé que ces agressions ne se sont pas limité à l'Allemagne, mais avaient eu lieu dans d'autres pays européens.

Pas sûr néanmoins que Robert Fico arrive à ses fins. A Bruxelles, une source a déclaré que "le président Tusk ne prévoit pas et n'a pas l'intention de convoquer un sommet spécial. Le prochain Conseil européen est fixé aux 18-19 février".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Texas - 08/01/2016 - 21:34 - Signaler un abus Et si...

    ...le Salut devait venir de l' Europe de l' Est !

  • Par vangog - 09/01/2016 - 00:30 - Signaler un abus Tusk est un fou-dangereux qui portera la responsabilité

    des meurtres et des viols par ces clandestins. Les pays d'Europe de l'Est, qui ont connu la dictature socialiste, savent qu'il faut réagir vite face aux dérives dictatoriales. En n'écoutant pas les peuples, qui réclament tous une fermeture et un contrôle des frontières européennes, Tusk et les technocrates dhimmis sont entrés de plain-pied dans la dictature europeiste...ils n'avaient pas besoin d'être poussés bien fort!

  • Par Eolian - 09/01/2016 - 13:12 - Signaler un abus @texas

    Vous avez bien raison, et j'espère vivement que le SALUT VIENNE des pays de l'Est. Ils ont eux une certaine expérience des dérives socialo-communistes et n'ont pas la moindre envie d'être englués de nouveau dans ces systèmes. et comme dit Vangog, on s'enfonce dans la dhimmitude à pas de géants.

  • Par langue de pivert - 09/01/2016 - 18:08 - Signaler un abus A l'est du nouveau ! A l'ouest rien ! ☺

    Quand on pense aux très graves menaces proférées contre ces pays qui refusent d'entrer dans la combine ! Les ex pays de l'Est (bon y sont toujours à l'Est :-) nous donnent une leçon de démocratie ! L'Allemagne qui les menace de leur couper les "fonds" ! C'est quand même mieux que les fonds européens (payés par les contribuables européens et pas par la seule Allemagne faut-il le rappeler ?) profitent aux européens plutôt qu'aux envahisseurs mahométans voleurs, casseurs et violeurs et tueurs !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€