Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 29 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Agressions à Cologne : un phénomène bien plus important qu'annoncé

Selon la police allemande, 12 régions sur 16 ont été concernées par ces violences sexuelles.

Caché

Publié le
Agressions à Cologne : un phénomène bien plus important qu'annoncé

La ville de Cologne est encore traumatisée par ce qui s'est déroulé le 31 décembre dernier. Aux abords de la gare, un millier de personnes, en grande majorité des hommes, décrits par les témoins comme étant d'origine étrangère, ont agressé sexuellement des femmes. La découverte du scandale, dans cette ville progressiste, a entrainé un débat sans précédent en Allemagne, sur le bien-fondé de l'accueil des réfugiés.  

A LIRE AUSSI - Les agressions du Nouvel an en Allemagne revues à la hausse : pour vraiment comprendre la nature de ces crimes d'un nouveau genre (et des débats qu'ils soulèvent)

D'autant plus que le police vient d'annoncer que les agressions ne s'étaient pas cantonnées à Cologne mais concernent 12 des 16 Länder (régions allemandes) du pays.

Si le nombre  de plaintes est bien moins inférieur qu'en Rhénanie du Nord-Westphalie (Cologne, Düsseldorf et Bielefeld) où pas moins d'un millier de signalement ont été enregistrés, il n'en reste pas moins que la plupart des autres régions sont concernées, notamment en Bavière (27 plaintes) ou encore à Berlin (6 plaintes).

A Cologne, ce sont les immigrés du Maghreb qui sont pointés du doigt. "Ils sont arrivés plus nombreux lorsque la crise a démarré en Espagne. Et puis ces derniers mois, des jeunes sont venus, se faisant passer pour des réfugiés" explique un vendeur de voiture tunisien au Monde. De quoi mettre la chancelière allemande sous pression, elle qui soutient la politique d'accueil des étrangers en Allemagne.

Début janvier, un journal suédois dévoilait que la capitale Stockholm avait aussi été concernée par une vague d'agressions sexuelles visant les femmes, étouffée par la police.  

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 24/01/2016 - 13:35 - Signaler un abus Le silence des agneaux!

    Ce silence assourdissant des médias europeistes signe la fin de cette UE corrompue, livrée aux pharisiens écolo-trotskystes-internationalistes et aux banquiers-adorateurs du Dieu Bilderberg...ils devront décamper, ces Pharisiens, et vite! Car les européens sont en train de sortir de l'immense entreprise de manipulation médiatique fomentée par ces pervers narcissiques...les médias corrompus servent de fouet à ces sadiques, mais le roi est nu, depuis que les européens se sont aperçus du mensonge galvaudé par ces apprenti-dictateurs, dignes héritiers des dictatures socialistes et national-socialistes d'avant-mur...ils sont morts, les europeistes-mondialistes et leurs médias achetés avec la sueur des peuples!

  • Par paolo manzi - 24/01/2016 - 13:39 - Signaler un abus Chapeau Van Gog !

    Vous avez tout dit et je n'ai rien à rajouter si ce n'est : BRAVO !

  • Par zen aztec - 24/01/2016 - 16:33 - Signaler un abus Vangog

    Bravo ,qu'elle envolée!!

  • Par Gré - 24/01/2016 - 18:12 - Signaler un abus Aujourd'hui, il faut choisir

    Aujourd'hui, il faut choisir : les migrants ou nos femmes. Alors, oui aux migrantes accompagnées de jeunes enfants ou aux familles. Non à tous les hommes seuls. Et par la force s'il le faut. Cela suffit !!!

  • Par tubixray - 24/01/2016 - 19:28 - Signaler un abus de plein Gré

    Un homme seul correspond au modèle du travailler immigré des années 60 qui venait chercher du travail en France ou en Europe ..... Si ce n'est qu'avec le regroupement familial, au lieu de retourner au pays quand il n'a avait plus d'ouvrage il restait avec femme et enfants à la grâce de l'aide sociale.....Ces migrants là une fois déçus par l'Allemagne et en l'absence d'emploi vont devenir des prédateurs qui prendront valeurs, biens et femmes sans demander la permission aux "anciens" européens ..... Mme Merkel, vous aurez à répondre devant l'histoire ainsi que tous ces lâches d'euro bureaucrates.

  • Par vangog - 24/01/2016 - 19:30 - Signaler un abus @zen aztec @paolo manzi oui, j'ai décollé!

    l'hypocrisie de nos politicards et des médias donne parfois des ailes, mais revenons sur terre, après ce double-flip...

  • Par clint - 24/01/2016 - 21:20 - Signaler un abus Vous vous trompez d'époque "la France apaisée" !

    Alors si vous êtes au FN, ou si vous le soutenez, ne soyez pas en retard d'une "guerre", maintenant au FN on joue l'apaisement !

  • Par vangog - 24/01/2016 - 23:57 - Signaler un abus @clint la "France apaisée" c'est l'objectif à atteindre!

    Il est vrai que vous avez subi des campagnes de propagande tellement faussées par leurs objectifs inaccessibles, que vous ne savez plus distinguer le réel de l'objectif...la réalité, en France, c'est merd'in France grâce aux UMPS et une guerre civile en cours. Ce n'est pas moi qui le dis, c'est l'Espagnol...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€