Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 31 Octobre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Nouvelle agression sexuelle présumée à New York

Un banquier égyptien a été arrêté dans son hôtel. Il est soupçonné d'avoir violenté une femme de chambre.

Déjà vu

Publié le

Encore une femme de chambre, encore un hôtel luxueux et encore un banquier...

Mahmoud Abdel-Salam Omar, 74 ans, a été arrêté ce lundi à l'hôtel Pierre de New York. Il est soupçonné d'agression sexuelle sur une femme de chambre de 44 ans. Les faits se seraient déroulés dimanche, mais le directeur de l'établissement aurait demandé à son employée de réfléchir pendant 24 heures avant d'alerter la police.

L'ancien directeur de la banque d'Alexandrie aurait séquestré une salariée du Pierre dans sa chambre (900 dollars la nuit) après que celle-ci lui a apporté du papier toilette. Il lui aurait ensuite notamment touché les seins avant de la laisser partir en prenant son numéro de téléphone.

La police de New York considère que la plaignante, qui travaille dans cet hôtel depuis un an, est crédible.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Onyacum - 01/06/2011 - 17:38 - Signaler un abus Copier/coller

    Si il est assigné en résidence, il pourra sous louer une chambre chez DSK/Sinclair. Et charger les mêmes avocats de le défendre . Ouf! Un allègement des frais bienvenu . Anne vendra moins de tableaux pour avoir de la "fraiche".

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€