Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 30 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Agnès Saal : une centaine de personnalités plaident sa cause auprès de François Hollande

Le Point a publié un exemplaire de la lettre qui sera adressée au président de la République par les amis de l'ex patronne de l'Ina.

Le plaidoyer

Publié le
Agnès Saal : une centaine de personnalités plaident sa cause auprès de François Hollande

Une lettre  plaidant la cause d'Agnès Saal et co-signée par 98 personnalités du secteur de la culture et de la haute fonction publique, sera bientôt envoyée à François Hollande. Selon Le Point, qui a eu accès au document, il ne s'agit pas d'un "recours gracieux" mais "d'une longue admonestation envers le chef de l'État pour l'injustice dont il serait l'auteur".

Le président de la République a en effet condamné l'ancienne présidente de l'Ina à deux ans de suspension de la fonction publique, dont six mois ferme pour des factures de taxi (pour elle et son fils) s'élevant à 40 000 euros : une sanction "en réalité sans aucune proportion aux faits reprochés, eux-mêmes systématiquement majorés dans le rapport servant de base aux poursuites", selon les signataires, qui estime que la principale intéressée est "victime expiatoire devant supporter seule les procès médiatiques et rappels à la régularité que justifieraient les errements dont la haute administration et les présidences d'établissements publics sont, à tort ou à raison, accusées".

Plus étonnant encore : les amis d'Agnès Saal semblent surpris de cette décision qui va à l'opposé de  "notre tradition, d'une sanction pour l'exemple". Comprenez par "sanction pour l'exemple", sanction symbollique, soit poudre aux yeux, soit trompe l'oeil pour l'opinion publique.

Dans une interview accordée au Monde, Agnès Saal reconnait pourtant ses erreurs. "La faute, je l’ai commise. Il ne s’agit ni de la nier, ni de la sous-estimer, ni de tenter de me disculper ou de trouver des circonstances atténuantes. Je n’ai pas l’intention de former un recours. J’assume cette faute, je la regrette à un point infini, j’y pense jour et nuit depuis huit mois". Son erreur, l'ex patronne de l'Ina l'explique simplement  : "On me propose cet abonnement, qui est très commode, mais sans définition précise ni cadrage préalable des conditions dans lesquelles je peux l’utiliser (...) J’ai eu le réflexe de laisser ce code à mon fils en cas d’urgence. Et j’ai commis l’erreur de ne vérifier à aucun moment la manière dont ce code était utilisé". Au total, Angès Saal a remboursé 21 000 euros de frais de taxi, dont 6 700 correspondaient à ceux de son fils.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Camtom - 11/01/2016 - 12:11 - Signaler un abus Le plus choquant?

    Qu'est ce qui est le plus choquant, l'inconscience de Saal ou ce courrier de soutien qui prouve, si besoin était, qu'"ils" font tous pareil et que ÇA leur semble normal!!! En fait c'est cette haute administration qu'il faut bazarder, les hommes politiques passent mais eux restent...

  • Par Ex abrupto - 11/01/2016 - 12:21 - Signaler un abus On peut avoir

    la liste des signataires avec leur profession???

  • Par perceval - 11/01/2016 - 12:21 - Signaler un abus bien sympathique

    Que des "copains" (ou pas d'ailleurs) viennent à la rescousse de Mme Saal, à la limite on pourrait peut être le comprendre, ces gens là sont plein de mansuétude n'est-ce pas. Mais ce qui est inadmissible c'est de penser que les mêmes, pour les mêmes faits, auraient sans vergogne trouvé que la peine était trop faible si leur auteur avait été, disons, un patron d'entreprise ou n'importe quelle autre personne, pour peu qu'elle ait été cataloguée à droite. C'est en celà que ces gens de gauche me répugnent, leur univers n'est que faux-semblant, hypocrisie, mensonge, bigoterie.

  • Par pasdesp - 11/01/2016 - 12:47 - Signaler un abus Il est urgent d'introduire

    Il est urgent d'introduire des cours de morale dans la haute fonction publique. Le 1er deplacement du fils grace à la carte genereusement pretée par maman est deja un delit. 40 000 euros de taxis et pendant ce temps il y a des smicards qui galerent. Quelle indecence!

  • Par Septentrionale - 11/01/2016 - 13:26 - Signaler un abus La suffisance stupéfiante de cette engeance fonctionnarisée.

    Dans cette structure marxiste, archaïque, ahurissante cette engeance et autres parasites irresponsables fonctionnarisés,subventionnés utilisent l'argent public, notre argent racketté sans scrupule à outrance , comme un dû personnel. Il faudra une sorte de L.Wauquié à la tête de l'Etat.

  • Par raslacoiffe - 11/01/2016 - 13:27 - Signaler un abus D'accord avec tous les commentaires

    Indécent ce soutien qui en dit long sur les pratiques de ces corporations. On oublie un peu vite que le même Hollande avait dit lors d'une émission télé à une personne en recherche d'emploi que faire une formation ne coûtait pas cher puisque c'est l'Etat qui paie!!!

  • Par fasanan - 11/01/2016 - 16:58 - Signaler un abus une récidiviste

    Elle était quand même coutumière du fait. Malversations identiques dans le poste qu'elle occupait précédemment. Attention, dans un réflexe pavlovien la nomenklatura fait bloc pour la défendre et entrer dans ses bonnes grâces. Leurs privilèges sont menacés par cette condamnation pas bien méchante mais surtout elle retrouvera très vite un poste douillet d'où elle pourra renvoyer l'ascenseur

  • Par superliberal - 11/01/2016 - 19:36 - Signaler un abus Les 100 parasites

    A la poubelle, ça fera des économies...

  • Par Texas - 11/01/2016 - 19:37 - Signaler un abus Peut-être....

    ...acheter Le Point , pour voir la liste du Fan-club ( d' Abus de Bien Social ) .

  • Par DESVESSIESPOURDESLANTERNES - 11/01/2016 - 20:08 - Signaler un abus la liste vite!

    la piétaille n'a pas le droit de savoir ? Circulez . Point

  • Par vangog - 12/01/2016 - 02:05 - Signaler un abus La Nomenklatura PS au grand complet...

    Alain Bonhomme, Jean-Noël Jeanneney, Alain Seban, Dominique Wallon...

  • Par ISABLEUE - 12/01/2016 - 09:50 - Signaler un abus ??? la racaille se serre les coudes..

    la liste SVP

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€