Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 20 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Agnès Buzyn estime que les "coffee shops" qui apparaissent en France auront "fermé dans quelques mois"

La ministre de la Santé veut clarifier la loi pour empêcher les magasins français de vendre un dérivé du cannabis.

Evolution de la loi

Publié le
Agnès Buzyn estime que les "coffee shops" qui apparaissent en France auront "fermé dans quelques mois"

 Crédit JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Les boutiques vendant du CBD, un dérivé du cannabis, fleurissent depuis des mois, en profitant d’un flou dans la loi qui autorise le cannabidiol, dès lors que la teneur en THC (le composant du cannabis qui produit un effet psychotrope) n’excède pas 0,2 %. Mais ce succès ne devrait pas durer.

Invitée dans le Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI, ce dimanche, la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn,  a expliqué que "ces coffee shops se sont ouverts sur une zone grise du droit.

Le droit dit que le chanvre peut être utilisé à des fins industrielles quand il contient moins de 0,2 % de THC. Il ne parle pas de produits en cigarette mais de la plante. Or ces magasins détournent le droit en disant que leurs cigarettes contiennent moins de 0,2 % de THC".

"Il va falloir qu’on revoie la législation et revoir comment on met de l’ordre dans tout cela. Aujourd’hui toute vente de cannabis à usage récréatif lorsqu’il contient du THC, quelle que soit la dose, est normalement condamnable. Mais c’est vrai que la législation sur les 0,2 % peut être un peu floue", a-t-elle ajouté.

Elle n'est toutefois pas hostile à l'usage du cannabis en médecine. "Soyons cohérents. On est contre l’usage de ces substances psychoactives, mais on peut avoir une exception thérapeutique quand il s’agit de soulager des gens pour lesquels nous n’avons pas de médicaments. Donc nous travaillons à trouver la fameuse ligne de crête permettant d’être dans le rationnel", a-t-elle assuré.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Anouman - 17/06/2018 - 20:27 - Signaler un abus Coffee shops

    Il faut interdire ça, ça ruine les bénéfices des racailles de banlieue.

  • Par vangog - 17/06/2018 - 22:07 - Signaler un abus Les cafés se meurent...les coffee-shops s'apprécient...

    comme la langue française périclite, en France gauchiste...

  • Par Atlante13 - 17/06/2018 - 22:46 - Signaler un abus C'est vraiment con, ça

    les cafés, ou bon vieux bistrots, se meurent car dès qu'un client boit un verre de trop, ou fume une cigarette, il se retrouve en prison. Par contre vous pouvez acheter de la drogue, ou vous exploser, dans les Coffee Shops, ça c'est permis par la loi. Dites, vous n'avez pas l'impression qu'on part en c***lle? Comment? ah bon, la gaucho-sphère trouve ça très bien? Ben alors,....

  • Par Ganesha - 18/06/2018 - 07:36 - Signaler un abus Fichés S

    La France sera donc le dernier pays civilisé à légaliser le Cannabis, ce qui a des conséquences catastrophiques sur le fonctionnement de la police : tous ces effectifs qui pourraient être utilisés pour la surveillance des fichés S ! Macron est stupide au point de s'intéresser aux abonnés d'Atlantico, de vieux croûtons catho-ripoublicains, qui ont pourtant un poids électoral négligeable !

  • Par Atlante13 - 18/06/2018 - 08:53 - Signaler un abus Super, le ministre de l'Intérieur

    même sur Atlantico on a réussi a avoir notre vieux débris gâteux qui en veut au monde entier de n'être qu'une erreur de la nature. Sûrement un enseignant ou un fonctionnaire conscient de n'avoir été toute sa vie qu'un parasite social. Sa haine de soi-même semble incommensurable.

  • Par Dorine - 18/06/2018 - 09:01 - Signaler un abus Ganesha

    Vos obsessions reviennent comme une ritournelle.Du cannabis, il y en a partout, mais ce n'est pas une raison pour accepter la présence de coffee shop. Non seulement, il entraîne des dégâts cérébraux, des pathologies psy, mais, moins connu, il détruit les artères. cessez de vous rassurer en relatativisant la nocivité du cannabis.

  • Par JeanBart - 18/06/2018 - 11:53 - Signaler un abus En Droit, il n'y a pas de zone grise

    Tout ce qui n'est pas interdit est autorisé. On a un vrai problème de paternalisme technocratique en France.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€