Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 27 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Agents chimiques : des combinaisons dérobées à l'hôpital Necker

Un vol inquiétant a été commis à l'hôpital Necker, à Paris : des combinaisons de protection contre des agents chimiques, ainsi que des bottes, masques et gants, ont disparu.

Danger

Publié le
Agents chimiques : des combinaisons dérobées à l'hôpital Necker

Plusieurs équipements ont disparu d’un local sécurisé de l’hôpital pédiatrique Necker, dans le 15e arrondissement de Paris, révèle ce samedi Le Parisien.

Il s'agit d'une dizaine de tenues de protection étanches, semblables à celles utilisées contre le virus Ebola, d'une trentaine de bottes en polyéthylène, de gants et de masques antibactériens. 

L’institution a confirmé que "la disparition de ces éléments de tenue, en nombre limité, a été constatée mercredi et une plainte déposée le lendemain". En outre, le local, bien que sécurisé, est ouvert à "beaucoup de monde, pour l’approvisionnement en matériel courant".

L'enquête s'annonce donc difficile.

Difficile donc, de trouver les coupables.

Le maire du 15e arrondissement, Philippe Goujon (Les Républicains), a réagit : "Après les déclarations alarmistes du Premier ministre sur d'éventuelles attaques chimiques, c'est forcément inquiétant." 

Lors de son discours devant l'Assemblé nationale sur la prolongation de l'état d'urgence ce jeudi, le Premier ministre a évoqué le risque d'attaques à l'arme chimique ou bactériologiques. "L'imagination macabre des donneurs d'ordre est sans limite", a-t-il estimé. "Fusil d'assaut, décapitation, bombe humaine, armes blanche, il ne faut aujourd'hui rien exclure. Je le dis bien sûr avec toutes les précautions qui s'imposent mais nous savons et nous l'avons à l'esprit. Il peut y avoir aussi le risque d'armes chimiques ou bactériologiques". 

Lundi 16 novembre, un décret a été publié au Journal officiel permettant au Service de santé des armées d'approvisionner les services d'aide médicale urgente en sulfate d'atropine, une substance qui est le seul antidote permettant de traiter les personnes au contact du gaz sarin notamment.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par sna-hyper - 21/11/2015 - 21:46 - Signaler un abus fait divers

    Une combinaison n'est pas une arme. Forte probabilité que ce soit le personnel qui a subtilisé ces combis soit par crainte d'un attentat soit pour les revendre au plus offrant. PS ce type decombi ne protege pas contre les gaz neurotoxiques.

  • Par vangog - 22/11/2015 - 00:07 - Signaler un abus 50 sites de stockage de gaz Sarin, moutarde, VX...

    La Syrie est l’un des six pays à n’avoir pas signé la convention de 1993, interdisant les armes chimiques. Les combattants du FLS qui sont dans les banlieues de Damas ont subi des attaques au Sarin qui peut être envoyé comme des boîtes de conserves par des mortiers. Ces boîtes de conserve peuvent aussi avoir été récupérées par les jihadistes et passer facilement les frontières: quel douanier ouvrirait une boîte de conserve étiquetée "cœurs de palmier" ou "marmelade de fruits" pour vérifier ce qu'il contient?...les Jihadistes faisant porter sur la France la Russie et les USA la responsabilité de leur échec à faire tomber Assad, ils peuvent vouloir infliger au plus faible des trois ce que leur fait subir Assad (dans la même logique de responsabilité triangulaire des terroristes de Paris). Le danger d'attaque Sarin ou VX est donc réel!

  • Par essentimo - 22/11/2015 - 08:16 - Signaler un abus Site sécurisé ?

    comment et par qui ?

  • Par Deudeuche - 22/11/2015 - 09:19 - Signaler un abus Parisiens

    foutez le camp! et vite de ce piège au bord de la Seine. L'homo festivus est en danger.

  • Par zouk - 22/11/2015 - 11:51 - Signaler un abus Combinaisons de sécurité

    Inquiétant en effet et un peu surprenant. Quand des gens mitraillent la foule puis actionnent leur ceinture d'explosifs, pourquoi auraient-ils peur de manipuler des gaz toxiques? Ce ne serait pour eux que se suicider en entrainant un maximum de victimes dans la mort

  • Par l'enclume - 22/11/2015 - 14:44 - Signaler un abus Enfin prévoyant

    vangogo - 22/11/2015 - 00:07 - Ne serait-ce pas vous qui avez tiré tout ce matériel ????? Une des combinaisons est-elle assez grande pour Marine ?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€