Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 18 Juin 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Affaire Théo : Valérie Boyer dénonce une "fake news d'État" et demande une enquête

La députée Les Républicains veut une enquête "afin de rendre aux policiers leur honneur bafoué".

Polémique

Publié le
Affaire Théo : Valérie Boyer dénonce une "fake news d'État" et demande une enquête

 Crédit GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Le 2 février 2017, Théodore Luhaka - alias Theo -est arrêté à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Il affirme alors avoir été violé à coup de matraque par un policier lors de son arrestation, et la machine politico-médiatique se met en branle, pour dénoncer les violences policières. Théo recevra même la visite du président de l'époque, François Hollande, à l'hôpital.

Problème : les expertises médicales démontrent le contraire. Selon la première expertise, la matraque télescopique utilisée par un policier lors de l'arrestation du jeune homme n'a jamais pénétré son anus.

La deuxième affirme également que le coup de matraque porté par le policier n’était "pas contraire aux règles de l’art", puisque la matraque a été utilisée après que Théo s’est rebellé.

Face à ces nouveaux éléments, la députée LR des Bouches-du-Rhône et secrétaire générale adjointe des Républicains, Valérie Boyer, a adressé un courrier à Emmanuel Macron, vendredi 23 février. Elle demande ainsi au président l'ouverture d'une enquête visant à blanchir les policiers mis en examen. "Les dernières expertises judiciaires semblent écarter le viol", indique la députée, qui regrette que "depuis plus d'un an les policiers sont vivement critiqués au nom d'une certaine forme de présomption de culpabilité. Coupables car policiers et condamnés sans procès." Elle dénonce le comportement, à l'époque, de la presse et des responsables politiques, comme François Hollande ou Emmanuel Macron. Alors ministre, ce dernier avait appelé à la responsabilité des forces de l'ordre. ""Depuis les dernières révélations (...), silence radio de votre part et de tous ceux qui ont contribué à ce déferlement contre nos policiers (...) L'État se doit d'être à leurs côtés. Parce qu'à chaque fois qu'un policier, un gendarme, un gardien de prison, un enseignant fait l'objet de violences, c'est la République toute entière qui est défiée."

Je vous demande d'ouvrir une enquête afin de faire toute la lumière sur cette affaire qui s'apparente à une 'fake news d'État'", lance donc Valérie Boyer dans son courrier.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par tubixray - 25/02/2018 - 16:13 - Signaler un abus Et le bouffon président ???

    Celui qui a été rendre visite à ce bon petit gars sur son lit d'hôpital qu'a t-il à déclarer du fond de sa Corrèze ???.. J'entends rien !

  • Par Poussard Gérard - 25/02/2018 - 16:23 - Signaler un abus Le président de la honte avec cazeneuve

    Nous citoyens honnetes et policiers exigeons des excuses et des remords..et attendons que la Belloubet demande pardon aux agents incriminés injustement...

  • Par vangog - 25/02/2018 - 16:44 - Signaler un abus J’en appelle à la responsabilité de Macron!

    Il doit avouer sa naïveté, reconnaitre qu’il s’est fait enfumer par Theo et les médias gauchistes, et rétablir la fierté des policiers qui ont, strictement et dignement, fait leur travail. Dans ce climat de présomption de culpabilité policière, ils ont beaucoup de courage d’effectuer leurs missions dans le calme et de réussir à maintenir le calme républicain. Ils doivent être soutenus par l.etat sans détour ni hypocrisie!

  • Par JonSnow - 25/02/2018 - 16:48 - Signaler un abus Bien envoyé!

    Bravo Mme Boyer! Mais Macron va s'empresser de ne rien faire. A-t-il jamais publiquement changé d'avis sur quoi que ce soit?

  • Par assougoudrel - 25/02/2018 - 18:23 - Signaler un abus Belloubet,

    croisement de bélouga et de barbet (chien d'eau), donnera aux connards déchaînés du canard enchaîné un truc qui rendra fou les journalistes, afin de détourner l'attention des citoyens. Le mètre cube sur pattes de Tulle et le blanc-bec seront tranquilles.

  • Par cloette - 25/02/2018 - 18:31 - Signaler un abus eh oui

    Un mensonge d'Etat dévoilé !

  • Par vangog - 25/02/2018 - 23:03 - Signaler un abus Hollande s’est fait empapaouter par Theo...

    un autre trouduc!

  • Par Deudeuche - 26/02/2018 - 05:12 - Signaler un abus N’en déplaise à cerains

    La pensée gauchiste de journalistes gauchistes, ne peut tolérer l’ordre public forcément anti gauchiste et fachospherique. Les libéraux intellectuels à syndrome de Stockholm gaucho énamouré (mais vieux schnocks de droite???? Pour la forme) pourront d’un air un peu Gauche glousser et glauser sur le mot « gauchiste «  qui finalement fait partie de leur jeunesse (50 ans déjà !) Un peu Gauche tout ça, à droite, droite!

  • Par lexxis - 26/02/2018 - 09:57 - Signaler un abus LA RESPONSABILITÉ DE HOLLANDE

    Oui une enquête, pour savoir comment un Président de la République en exercice peut se précipiter en condamnant implicitement le comportement de la police, au chevet de quelqu'un qui n'est pas tout à fait la victime irréprochable qu'elle prétend être. Une enquête pour établir la faute lourde de celui qui a toujours tiré la France vers le bas, en lui mentant à longueur de mandat.

  • Par WhiteWalker - 26/02/2018 - 10:49 - Signaler un abus Bravo Madame Boyer

    Pendant des mois, les policiers ont été présumés coupables ; la France a passé pour un Etat qui martyrise les immigrés ; la repentance était assurée en notre nom à tous par notre grotesque chef d'Etat d'alors. L'honneur de ces policiers, et celui de la France, doit être lavé publiquement avec la même énergie qui a été mise à le sâlir publiquement.

  • Par lasenorita - 26/02/2018 - 11:52 - Signaler un abus Les islamos-racailles font la loi dans notre pays!

    Ce Théo est un dealer qui a insulté les policiers! L'abruti de Hollande devait attendre les résultats de l'enquête avant de se rendre au chevet de Théo, à l'hôpital, son attitude à encourager les racailles à tout casser dans le pays qui les accueillis!...Hollande préférait rendre visite aux ''copains'' de Djamel quand les ''Français'' de la Côte Atlantique étaient ''inondés'' et auraient bien aimé avoir une parole d'encouragement du président de la République!.. Hollande s'est aussi ,déplacé pour apporter son soutien aux familles d'immigrés,qui se plaignaient de nos ''forces de l'ordre, les accusant d'être responsables de la mort de leurs enfants.. qui se sont électrocutés, tout seuls, pour ne pas avoir obéi à ces Forces de l'Ordre qui leur demandaient de s'arrêter!...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€