Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 25 Juillet 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Affaire Tapie : l'homme d'affaires victime de manœuvres du Crédit lyonnais?

C'est ce qu'affirment les avocats du député PS Olivier Faure dans les conclusions qu'ils viennent de rendre au tribunal de grande instance de Paris.

Rebondissement

Publié le
Affaire Tapie : l'homme d'affaires victime de manœuvres du Crédit lyonnais?

Bernard Tapie est soupçonné d'être au centre d'une escroquerie dans le dossier de l'arbitrage Adidas-Crédit Lyonnais. Crédit Reuters

Selon le député PS Olivier Faure, l'ancien patron d'Adidas a été victime des "manœuvres" du Crédit lyonnais. Ce sont les conclusions que ses avocats viennent de rendre au tribunal de grande instance de Paris : "Il ne saurait donc être contesté que les époux Tapie ont été victimes des manœuvres du Crédit lyonnais et de ses filiales ni qu'ils pouvaient prétendre à une indemnité."

L'élu socialiste de Seine-et-Marne "s'est lancé dans une action en justice, en tierce opposition, contre l'arbitrage rendu en faveur de Tapie", rappelle Le Figaro.

Ces propos confirment ceux de Pierre Galbois, ex-administrateur directeur général d'Adidas au moment de la vente de l'entreprise à Robert Louis-Dreyfus par le Crédit lyonnais : "Si Bernard Tapie est un voleur, comme je l'entends ici ou là, alors c'est un voleur qui a été volé !", a-t-il déclaré dans un entretien au Figaro publié dimanche

En 2008, un tribunal arbitral a octroyé 403 millions d'euros, intérêts compris, à Bernard Tapie dans l'affaire l'opposant au Crédit Lyonnais autour de la vente d'Adidas.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par ZOEDUBATO - 30/09/2013 - 08:48 - Signaler un abus Le cabinet noir de l'Elysée, la Non Ministre TAUBIRA, le SM et

    son mur des cons, les juges d'instruction devraient se sentir mal à l'aise si ils ont encore un peu d'honneur, de droiture , d'équité, de neutralité et si ils veulent respecter l'Etat de droit

  • Par Aristotic - 30/09/2013 - 08:49 - Signaler un abus Bon sang mais c'est bien sûr !

    Si ce sont ses avocats qui le disent, alors là évidemment... Je m'empresse de les croire. Euh, pour mémoire, les 403 millions, c'est nous, contribuables, qui les avons payés.

  • Par carredas - 30/09/2013 - 08:55 - Signaler un abus Quel scoop...

    C'est tout de même incroyable que cette conclusion soit présentée comme un rebondissement car une lecture objective du déroulement des différentes opérations le montrait déjà... Cela ne fait pas de Bernard Tapie un saint mais quand on sait que le but de la dernière manoeuvre judiciaire est de chercher à savoir si Nicolas Sarkozy après avoir fait les poches de Madame Bettencourt n'avait pas rempli celles de Bernard Tapie contre on se sait quoi ( car le but d'une telle manoeuvre échappe ) on peut s'interroger sur la justice sereine et impartiale vantée par notre formidable gouvernement...

  • Par carredas - 30/09/2013 - 09:01 - Signaler un abus Un peu de recul...

    Pour les "pavloviens" qui ne lisent pas les articles, ce sont les avocats de M.Faure député PS ancien patron d'Adidas qui avait entamé une action en justice CONTRE l'arbitrage rendu en faveur de M.Tapie qui concluent cela et non les avocats de M.Tapie.

  • Par Ravidelacreche - 30/09/2013 - 09:52 - Signaler un abus @carredas

    C'est pourquoi il y a eu une médiation ! A quand un médiateur de médiation ? :o))

  • Par elvin - 30/09/2013 - 10:01 - Signaler un abus rien de nouveau

    tout ça est bien connu depuis des années et a été validé par les tribunaux entre 1996 et 2005. Le scandale, c'est qu'on fasse maintenant semblant de l'oublier.

  • Par sirius78 - 30/09/2013 - 10:02 - Signaler un abus Pas d'affaire Tapis, sans aaffaire Crédit Lyonnais

    Rappelons que si le Crédit Lyonnais n'avait pas spolié Tapie dans l'affaire Adidas, il n'y aurait pas d'affaire Tapie aujourd'hui. Et à l'époque le CL était une banque publique, donc nous payons maintenant. Dans cette affaire, le Crédit Lyonnais a volontairement spolié Tapie dans la vente d'Adidas. Ceci, en toute transparence vis-à-vis du président du CL de l'époque, et qui cri au scandale aujourd'hui !!! En réalité, les 403 millions d'euros versé à Tapie, a été une bonne affaire pour nous contribuables. Car devant les Tribunaux, il peut demander près du double. Double que nous paierons !!! (d'après l'ancienne DAF du CL de l'époque, qui a été mise à la retraite d'office à l'époque, car elle avait refusé de signer des documents dans le cadre le vente d'Adidas...)

  • Par elvin - 30/09/2013 - 11:04 - Signaler un abus désagréablement surpris

    Je suis désagréablement surpris que le journaliste d'Atlantico présente cette information comme un "rebondissement" et assortisse son titre d'un point d'interrogation, alors qu'il s'agit de faits dûment établis, et pour lesquels l’État et ses exécutants (exécuteurs ?) ont été condamnés à plusieurs reprises. C'est à croire que la honteuse propagande socialiste a fait des victimes même dans la rédaction d'Atlantico. Je ne vous fais pas mes compliments.

  • Par l'enclume - 30/09/2013 - 11:21 - Signaler un abus Vive le gestion socialiste ???????

    Moi également, j'ai été victime des basses manoeuvres du Crédit Lyonnais. Je pense que les idiots inutiles, qui ont relancé l'affaire Tapie, vont bientôt se rendre compte, que cela risque de coûter beaucoup plus aux contribuables Français, que les 403 millions, dont beaucoup sont retournés dans les caisses de l'Etat. ps : Aces 403 millions, l'on doit ajouter 120 milliards de francs, quand on aime, on ne compte pas !!!!!!!

  • Par ISABLEUE - 30/09/2013 - 14:00 - Signaler un abus Dite moi, les journalistes

    L'affaire TAPIE CREDIT LYONNAIS n'est pas récente et vous osez enfin dire tout ce que tout le monde sait, à savoir que Tapie avait raison ?? Que le crédit lyonnais , c'est lui l'escroc et non pas Tapie ?? Eh bien tout arrive...

  • Par Odidole - 30/09/2013 - 14:02 - Signaler un abus Pourquoi cette affaire Tapie ?

    Il y a 2 objectifs clairs dans cette affaire 1) rentrer de l'argent dans les caisses de l'état par tous les moyens possibles. Tout est bon à prendre comme le refus des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy par exemple ! 2) salir NS au passage une fois de plus !

  • Par Thoisa - 30/09/2013 - 18:03 - Signaler un abus l'affaire sera jugée. et alors.

    ils remettent la balle au centre. c'est pas un drame. Tapie dit qu'il touchera encore plus. qu'il retourne au tribunal. il devrait être content au lieu de s'inquiéter.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€