Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 23 Octobre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Affaire Snowden : François Hollande veut une position coordonnée des Européens

Le président de la République a précisé que le France n'avait pas reçu de demande d'asile d'Edward Snowden.

Suite du feuilleton

Publié le
Affaire Snowden : François Hollande veut une position coordonnée des Européens

L'affaire Snowden se poursuit. Après les révélations du week-end, l'Europe tente de redresser la tête. Et François Hollande se montre très actif sur le dossier. Le président de la République s'est exprimé une nouvelle fois sur l'affaire, mardi. Le chef de l'Etat a souhaité une position coordonnée des Européens face à ce programme d'espionnage supposé des Etats-Unis.

Le chef de l'Etat a précisé que la France n'avait pas reçu de demande d'asile d'Edward Snowden, après l'annonce par le site WikiLeaks que l'informaticien américain demandait l'asile à 21 pays. "Je pense qu'il est nécessaire que l'Europe ait une position coordonnée, commune, par rapport aux exigences que nous avons à formuler, aux explications que nous avons à demander", a dit François Hollande aux journalistes après une rencontre avec la présidente lituanienne. "Nous n'avons pas encore reçu de demande particulière de M.Snowden", a confirmé le chef de l'Etat.

Par ailleurs, Edward Snowden a retiré sa demande d'asile en Russie lorsque le président Vladimir Poutine l'a invité à renoncer à ses activités "nuisibles pour nos partenaires américains". C'est ce qu'a fait savoir le Kremlin ce mardi. Répétant les propos tenus la veille par le chef de l'Etat, Dimitri Peskov, porte-parole du président russe a indiqué que la Russie ne livrerait pas l'ancien consultant de la National Security Agency (NSA) aux autorités américaines et qu'il n'avait jamais travaillé pour les services de renseignement russes.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par casanova - 02/07/2013 - 12:26 - Signaler un abus Quel pleutre ! Quel irresponsable !

    Il n'est même pas capable de décider tout seul. La France a perdu sa souveraineté. Avec Hollande c'est encore plus flagrant.

  • Par Equilibre - 02/07/2013 - 15:18 - Signaler un abus Le chef de l'Etat a souhaité une position coordonnée des

    "européens" face à ce programme d'espionnage supposé des Etats-Unis. . Eh, Mme Merckel, je peux aller au WC, s'il vous plait, Bitte schön? Pathétique minable.

  • Par sheldon - 02/07/2013 - 16:04 - Signaler un abus Que dirions s'il s'agissait d'un agent du renseignement français

    Supposons qu'un agent du renseignement français ait trahi son pays en divulguant des secrets d'état : que dirions nous ? qu'il est un traitre ! De plus on ne sait pas qui, quel pays le manipule. Alors du calme avant d'en faire un héros des peuples ! D'ailleurs plus les partis, les politiques sont extrémistes et plus ils le soutiennent ! Encore de l' anti américanisme de la part de loosers !

  • Par jurgio - 02/07/2013 - 18:55 - Signaler un abus Le principe de précaution

    nous a fait l'homme politique qui ne décide jamais seul.

  • Par mediaplayer - 02/07/2013 - 19:50 - Signaler un abus Le présigland "moi je".... VEUT !

    Les Américains vont avoir la frousse de leur vie ou bien se marrer ... moi j'me marre.

  • Par lècrikitu - 02/07/2013 - 21:19 - Signaler un abus ils ont perdus la boussole

    Demandes plutot au FBI, ils te trouverons les coordonnées de la position!!

  • Par armoric2 - 03/07/2013 - 00:20 - Signaler un abus l'espionage

    bonsoir tien les losers, il y a longtemps que l'on n'avait pas entendus cela, quand a l’espionnage, il faudrait que la France soit intelligente ,hors avec un zozo comme notre président bobo socialiste, on risquerait fort de refaire le rambo wayor, une deuxième fois, je m'excuse mais je n'ais pas la bonne orthographe de ce bateau vive la france libre et souveraine en son pays merci de m'avoir lu

  • Par Le gorille - 03/07/2013 - 01:58 - Signaler un abus "Scandale de la NSA : mais qui voudra accueillir Snwoden ?"

    Sous ce titre, Atlantico publie une "pépite" qui contredit Normal 1er: "Voici la liste : l’Allemagne, l’Autriche, la Bolivie, le Brésil, la Chine, Cuba, l’Espagne, l'Équateur, la Finlande, la France, l’Inde, l’Irlande, l’Islande, l’Italie, le Nicaragua, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, la Russie, la Suisse et le Venezuela." . Je reproduis ici mon propre commentaire "Snowden en France ? Pourquoi pas ? Il serait le vivant et lancinant rappel que la démesure, dont les États-Unis sont friands, est un péché d'orgueil pour les grecs, mais aussi pour le Vieux Continent. Et puis ce serait quelque part lui dire merci de nous avoir donné la mesure de la confiance entre alliés. Finalement, ce serait une bonne chose, oui !. La coordination européenne ? Une paperasserie de fonctionnaire inutile : elle se fera automatiquement, merci Maastricht !".

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€