Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 24 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Affaire de la sextape : Hollande s'énerve et demande à ses ministres de ne plus évoquer le cas Benzema

"Maintenant, vous arrêtez vos conneries", aurait lancé François Hollande à Manuel Valls et Patrick Kanner, selon les informations du Canard Enchaîné.

Silence

Publié le
Affaire de la sextape : Hollande s'énerve et demande à ses ministres de ne plus évoquer le cas Benzema

"Je pense qu'aujourd'hui, les conditions ne sont pas réunies pour que Karim Benzema revienne en équipe de France", a récemment déclaré Manuel Valls.  Crédit Reuters/Charles Platiau

D'après les indiscrétions du Canard Enchaîné, le chef de l'Etat a récemment témoigné à ses ministres son agacement à propos de l'affaire de la sextape dans laquelle est impliqué Karim Benzema. Le ministre des Sports Patrick Kanner, ainsi que Manuel Valls ont en effet évoqué directement le cas de l'attaquant du Real Madrid, dont l'avenir en équipe de France est incertain en raison de son calendrier judiciaire. 

"Je pense que lorsqu'on signe la charte de déontologie pour être membre de l'équipe de France on doit la respecter, et je pense qu'aujourd'hui les conditions ne sont pas réunies en la matière pour M. Benzema", avait déclaré Patrick Kanner le 14 mars, rapidement suivi par le Premier ministre. "Je pense qu'aujourd'hui, les conditions ne sont pas réunies pour que Karim Benzema revienne en équipe de France. Il est toujours mis en examen (…) En même temps, c'est la décision de la Fédération française de football et du sélectionneur", avait déclaré Manuel Valls. 

"Maintenant, vous arrêtez vos conneries", aurait ainsi ordonné François Hollande aux deux intéressés, selon l'hebdomadaire satirique publié ce mercredi. 

"N'oublions pas, tout de même, et les deux hommes l'ont justement précisé, que la décision finale au sujet de Benzema nous appartient, au président de la Fédération française et à moi-même.

Point. Mais une fois encore, chacun est libre de s'exprimer", avait quant à lui répondu le sélectionneur de l'équipe de France, Didier Deschamps. 

>>>> À lire aussi : Affaire de la sextape : 82% des Français ne veulent plus voir Benzema chez les Bleus

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 23/03/2016 - 17:00 - Signaler un abus Flamby l'islamophile, c'est à toi d'arrêter les conneries!

    Dehors les anti-France, les bi-nationaux qui crachent sur la France, les collabos de l'islamisme et autres apprenti-terroristes! Oui, je sais, ça va faire un grand vide, mis il n'y a plus à tortiller! Benzema sera mieux dans l'équipe de foot algérienne, et il pourra enfin chanter l'hymne national de son pays, sans arrières-pensées tordues contre la France...dehors, et vite!

  • Par odelaf - 23/03/2016 - 17:21 - Signaler un abus Parfait

    Tout pareil , rien à faire en équipe de France !

  • Par JMAndré - 23/03/2016 - 18:29 - Signaler un abus L'affaire Benzema

    est depuis le début, mais souterrainement, une question politique. Il ne faut pas risquer de stigmatiser la "minorité" à laquelle il appartient (malgré sa situation de nanti fortuné). Il est donc devenu impossible au fil des jours de faire entendre une désapprobation ou une critique du comportement de KB sans passer pour intolérant voire raciste, voire islamophobe. C'est cela qui doit cesser Monsieur Hollande ! Cette dictature de la bien-pensance et du calcul permanent ça suffit ! Karim Benzema s'est mal comporté et le pire est qu'il n'en est pas conscient ! Si en plus il faut absolument le protéger parce qu'il s'appelle Karim, comment comprendra-t-il (et ceux pour qui il est un modèle) que fréquenter des voyous et faire l'intermédiaire entre des racketteurs et un footballeur de l'EDF, cela s'appelle de la complicité de chantage ?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€