Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 01 Octobre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Affaire Merah : le père d'une victime porte plainte contre Eric Woerth et Nicolas Sarkozy

L'ex-président de la République et son ancien ministre sont poursuivis pour "contestation de crime contre l'Humanité et diffamation."

Nouvelle affaire

Publié le
Affaire Merah : le père d'une victime porte plainte contre Eric Woerth et Nicolas Sarkozy

La volte-face d'Éric Woerth n'aura pas suffi. Le 28 janvier dernier, l'ancien ministre du Travail affirmait sur Itélé qu'il n'y avait "pas eu d'attentats terroristes" sous Nicolas Sarkozy, soulignant que les meurtres de Mohammed Merah étaient "les crimes d'un furieux. " La petite phrase a provoqué un tollé, forçant le député de l'Oise, à revoir sa position sur Twitter.

En décembre 2015, Nicolas Sarkozy avait tenté, lui aussi, de gommer l'affaire Merah de son mandat.

"J'ai été en charge de la sécurité de la France de 2002 à 2012. De 2002 à 2011, il n'y a pas eu un seul attentat en France" expliquait-il sur Europe 1, omettant ainsi les attaques qui avaient eu lieu en mars 2012.

Les propos avaient choqué la famille du soldat Abel Chennouf, tué par le terroriste. Le père de la victime et sa belle-fille ont finalement décidé de porter plainte contre Eric Woerth et Nicolas Sarkozy pour "contestation de crime contre l'Humanité et diffamation." Interrogé par France 3, Albert Chennouf-Meyer n'a pas caché sa colère. "Qu'ils cessent ! Nous sommes meurtris, agressés par ces propos" affirme-t-il. "Il s'agit d'une stratégie pour Nicolas Sarkozy et son entourage de nier ce qui s'est passé pour nettoyer son bilan puis se présenter devant les Français en disant 'vous voyez moi, quand j'étais au pouvoir il n'y a pas eu d'attentats !' Mais c'est une falsification de l'histoire !"

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par clint - 01/02/2016 - 19:30 - Signaler un abus Pauvre Woerth ! Collard est avocat des Chennouf !!

    Et de plus on est en pleine opération de séduction du FN pour se laver de tout amalgame entre le FN et le rejet des diversités !

  • Par marie06 - 01/02/2016 - 20:55 - Signaler un abus Quel honte que d'avoir nié la vérité !

    Ma fille a été tuée par un ivrogne en voiture je comprends la douleur de ces parents à qui ont dénie la vérité sur la mort de leur enfant et cela pour prétendre avoir lavé plus blanc que blanc ! jusqu'ou en sont arrivés ces gens qui ne sont obsédés que par le pouvoir !

  • Par vangog - 01/02/2016 - 22:31 - Signaler un abus Une stratégie pour nettoyer le bilan de Sarko-le-parjure?

    Il n'a pas voulu le publier son bilan...ça va être difficile de nettoyer quelque-chose qui n'existe pas! Ajax-lav-plus-blanc? Mini-mir-mini-prix? Astra-damus? Choix difficile, non?...

  • Par arcole 34 - 02/02/2016 - 10:34 - Signaler un abus PETIT RAPPEL DE MEMOIRE

    Au cas ou cela aurait échapper à certains et certaines , ce ne sont pas Eric Woerth et Nicolas Sarkozy qui sont les terroristes !!.Vous avez l'indignation à géométrie variable , quand à Vangog rappelez vous les nombreux propos de vos amis politiques pendant les campagnes pour comprendre qui viole la vérité pour gagner quelques voies de plus ?. a moins que vous ne vouliez que je ne vous fasse des piqures de rappel ?.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€