Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 13 Novembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Affaire Maëlys : les restes de l'enfant découverts, Lelandais affirme avoir "tué involontairement" la fillette

Le suspect a souhaité coopérer avec les enquêteurs après la découverte d'une trace de sang dans sa voiture.

Aux aveux

Publié le

Après des mois à nier toute implication dans la disparition de Maëlys, Nordahl Lelandais a reconnu être à l'origine de la mort de la fillette de neuf ans. Lors d'une conférence de presse Jean-Yves Coquillat, procureur de Grenoble, a annoncé que l'ancien militaire, unique suspect dans la disparition de la jeune fille fin août en Isère, a avoué avoir tué "involontairement" Maëlys.

 

L'enquête s'est brusquement accélérée après la découverte d'une trace de sang correspondant à celui de Maëlys dans le coffre du véhicule de Nordahl Lelandais. L'homme de 34 ans a alors emmené les gendarmes et les juges d'instruction à l'endroit où il s'était débarrassé du corps.

Après des recherches rendues difficiles à cause de la neige, les chiens spécialisés dans la recherche de restes humains ont retrouvé un crâne d'enfant dans le massif de la Chartreuse, dans un endroit extrêmement reculé". D'après le procureur, Nordahl Lelandais a refusé de s'expliquer sur la façon dont cette mort involontaire, d'après ses dires, avait eu lieu. Les recherches ont été interrompues en fin de journée et reprendront ce jeudi, précise BFMTV

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Beredan - 14/02/2018 - 20:12 - Signaler un abus Un monstre aux abois .....

    Cette ordure a attendu que le corps de la malheureuse soit détruit pour soutenir un acte involontaire ....

  • Par essentimo - 15/02/2018 - 07:24 - Signaler un abus Le corps

    donc le squelette ne peut pas avoir détruit entièrement. A-t-il séparé les 2 paries pour éviter que soit constaté des violences voire un viol ?

  • Par Ganesha - 15/02/2018 - 08:21 - Signaler un abus Dommage

    Ce qui est dommage, c'est que les gendarmes aient attendu six mois pour ''désosser'' entièrement la voiture !

  • Par cloette - 15/02/2018 - 10:46 - Signaler un abus Pauvre gosse !

    Pauvre gosse !

  • Par Alain Proviste - 15/02/2018 - 11:25 - Signaler un abus Fascinant

    Ce type est évidemment une saloperie et on ne peut s'empêcher de penser aux parents. Ce qui est particulier c'est sa façon de lutter pied à pied à chaque fois, il a toujours nié tout ce qu'il pouvait et fourni des explications alambiquées à chaque fois qu'il était coincé par un nouvel élément découvert par la police. Et ça fait des mois que ça dure. Son cas doit sûrement intéresser les psychologues et les profileurs.

  • Par essentimo - 15/02/2018 - 12:41 - Signaler un abus Le cas Alexia

    semble se répéter!

  • Par essentimo - 15/02/2018 - 16:46 - Signaler un abus L'assassin qui "coopère" avec la police ?

    pour retrouver le cadavre de sa victime ? Il faudrait revoir la dialectique !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€