Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 23 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Affaire Maëlys : Nordhal Lelandais change de version

Selon les informations de BFMTV, l'ex-militaire a admis avoir donné 4 ou 5 coups à la fillette.

Reconstitution

Publié le
Affaire Maëlys : Nordhal Lelandais change de version

 Crédit PHILIPPE DESMAZES / AFP

Contrairement à ce qu'il affirmait depuis le mois de février Nordhal Lelandais a changé de version et affirme aujourd'hui avoir infligé au moins 4 ou 5 coups à Maëlys. Un changement de version après six mois de mutisme que révèle BFMTV . Jusqu'alors, il soutenait avoir « tué par accident » la petite fille en lui donnant une gifle lors d'un trajet en voiture.

 

Lors d'une reconstitution qui a eu lieu lundi soir et pendant laquelle les parents de la petite Maëlys étaient présents.

Devant ces derniers et les juges, l'ex-militaire a mimé les gestes qu'il a infligé à l'enfant sur un mannequin à l'endroit même où se serait déroulé le drame. Une reconstitution qui aura duré sept heures au total et qui a repris l'intégralité de la soirée du drame.

 

Selon une source proche de l'enquête contactée par BFMTV, ce changement de version qu'il livre à la justice serait une manière de s'adapter « à la réalité matérielle du dossier ».

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par cloette - 26/09/2018 - 11:19 - Signaler un abus on a

    la nausée.

  • Par jakem - 27/09/2018 - 10:09 - Signaler un abus En quelques jours

    il me dirait tout sans rien oublier. Il suffirait de me le confier.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€