Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 31 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Affaire Kerviel : la Société générale aurait "manipulé" l'enquête selon une magistrate

"La SG savait, savait… C’est évident. Evident !" déclare notamment cette magistrate.

Révélations

Publié le
Affaire Kerviel : la Société générale aurait "manipulé" l'enquête selon une magistrate

Un nouveau rebondissement dans l’affaire Kerviel ? C’est en tous  cas ce qui se dessine après les révélations dimanche de Mediapart et de 20 minutes. Ces journaux ont révélé l’existence d’un enregistrement d'une quarantaine de minutes dans lequel on entend Chantal de Leiris, qui avait suivi l'affaire pour le parquet de Paris, estimer que l'enquête avait été "manipulée" par la Société générale. Pour elle, la banque était forcément au courant des agissements de Jérôme Kerviel.

"Dans cette affaire, il y a des choses qui ne sont pas normales", dirait-elle dans l’enregistrement. "Quand vous en parlez, tous les gens qui sont dans la finance rigolent, sachant très bien que la Société générale savait.

La SG savait, savait… C’est évident. Evident ! Et alors, c’est vrai que sur le montant du préjudice, les 4 milliards et quelques, il n’y a aucune expertise. Il n’y a rien".

20 minutes précise que Chantal de Leiris a été enregistrée à son insu, le 17 juin 2015, par Nathalie Le Roy. Cette policière, une ancienne commandante à la Brigade financière, a été détachée de ses fonctions en mars 2015, après avoir confié "ses doutes" sur l’enquête Kerviel. Mais, désireuse d'éclaircir ses doutes, elle aurait décidée de poursuivre ses investigations seule. Après avoir réalisé l'enregistrement clandestin, elle aurait transmis ce dernier à David Koubbi, avocat de Jérôme Kerviel.

Ces révélations tombent au moment où la commission d'instruction de la Cour de révision et de réexamen doit examiner le dossier de l'ancien trader ce lundi. Contacté par 20 minutes, le parquet de Paris n’a pas réagi, fustigeant seulement "le procédé parfaitement déloyal de cet enregistrement".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par MONEO98 - 18/01/2016 - 10:21 - Signaler un abus et ça vous étonne ?

    Avez vous regardé l'affaire Stavisky récemment à la TV? le scénario sur le fonctionnement interne judiciaire était fascinant , l'histoire de la justice de 39/45 aussi , le procès de Pétain remarquable.Bref,rien de nouveau ....

  • Par lexxis - 18/01/2016 - 10:30 - Signaler un abus BEAUCOUP DE QUESTIONS!

    5 milliards de pertes sans que le contrôle interne s'en aperçoive, sans que les Commissaires aux comptes aient flairé la piste, cela paraît dur à avaler. Tout comme la complaisance du fisc à admettre ces pertes en déduction du résultat alors que la SG avait déjà été condamnée par une autorité administrative pour les failles et l'insuffisance de ses propres contrôles et qu'il est de jurisprudence contante dans ce cas que les pertes issues de ces défaillances ne soient pas déductibles. Gain net au bout du compte pour la SG: quelque 1,6 milliard d'économie d'impôt sur les sociétés, au bon coeur de tous les contribuables appelés à combler ce trou dans le budget national! Décidément beaucoup de bienveillance envers la SG de la part de l'appareil d'Etat fiscal et judiciaire dans cette affaire et même sans doute un peu trop! Mais sans doute tous ces gens-là ne se sont pas doutés qu' à suivre leur opinion , les actionnaires doivent savoir désormais qu'une perte de plusieurs milliards peut se glisser dans les comptes de n'importe quelle banque sans que personne ne s'aperçoive de rien. Mesurée à cette aune l'image fidèle des comptes annuels n'est plus qu'une aimable plaisanterie!

  • Par vangog - 18/01/2016 - 12:18 - Signaler un abus Justice gauchiste de M....de!

    Ces abrutis sont incapables d'investiguer, dès qu'il s'agit de gros morceaux de la finance internationale ou des multinationales. La Société générale, too big to fail?...Cette De Leiris est obligée d'écouter les copains de la Finance pour se forger une opinion...n'y-a-t'il personne de compétent en finance dans les milieux d'enquête? Ou le pouvoir fait-il exprès de ne pas nommer de personnes compétentes?...

  • Par genbea75018 - 18/01/2016 - 13:49 - Signaler un abus Affaire Kerviel : la Société générale aurait "manipulé"......

    ... l'enquête selon une magistrate." Depuis le début de l'affaire, j'en suis persuadée. Estimant J. Kerviel excellent trader, la Sté Gle l'a incité à miser de plus en plus pour faire un maximum d'argent. Le seul problème est, qu'à ce petit jeu à la fin du fin, on ne gagne pas toujours et ce fût le cas. Lorsque s'est affiché la perte énorme qu'elle venait de réaliser, la Sté Gle a trouvé la parade la plus malhonnête qui soit, en attribuant cette perte à son trader, afin de ne pas perdre (en plus) son prestige auprès des milieux financiers et de ses clients. C'est ignoble, mais je sais, pour avoir évoquer ce problème dans divers milieux, qu'une vraiment très grande majorité de personnes sont de mon avis.

  • Par genbea75018 - 18/01/2016 - 13:49 - Signaler un abus Affaire Kerviel : la Société générale aurait "manipulé"......

    ... l'enquête selon une magistrate." Depuis le début de l'affaire, j'en suis persuadée. Estimant J. Kerviel excellent trader, la Sté Gle l'a incité à miser de plus en plus pour faire un maximum d'argent. Le seul problème est, qu'à ce petit jeu à la fin du fin, on ne gagne pas toujours et ce fût le cas. Lorsque s'est affiché la perte énorme qu'elle venait de réaliser, la Sté Gle a trouvé la parade la plus malhonnête qui soit, en attribuant cette perte à son trader, afin de ne pas perdre (en plus) son prestige auprès des milieux financiers et de ses clients. C'est ignoble, mais je sais, pour avoir évoquer ce problème dans divers milieux, qu'une vraiment très grande majorité de personnes sont de mon avis.

  • Par Gin - 18/01/2016 - 15:47 - Signaler un abus Affaire Kerviel

    J'ai suivi ce week-end la rediffusion du documentaire realise par l'emission "Complement d'enquete" concernant cette affaire: edifiant! Il est evident que la Societe Generale savait. Le fait que Kerviel ait ete encourage a continuer ses speculations par son superieur hierarchique immediat (etant avere que celui-ci touchait une commission sur le travail de son subordonne), incite fortement a deduire que Kerviel n'etait pas l'electron libre qu'on veut bien nous presenter. Le licenciement de ce superieur, ainsi que ceux de quelques collegues de Kerviel, avec des sommes extremement elevees versees (pour acheter leur silence?), suite a l'eclatement du scandale pose question ou, bien plutot, y repond clairement. Les quelques explications vaseuses fournies par le directeur general de la SG pour justifier le versement de ces sommes tres elevees (plusieurs centaines de milliers d'Euros pour chacun des traders renvoyes et plus d'un million pour leur superieur!), evoquant des commissions anterieures non payees et restant dues a ces messieurs au moment de leur licenciement etaient tout sauf convaincantes!

  • Par Monkeyman - 18/01/2016 - 22:42 - Signaler un abus Une image, celle du regrd de Jean Veil à la TV ..., suffit !

    En bref, en une seule vraie image, celle présentée lors d’une émission TV récente sur l’affaire Kerviel, « le visage de M. Veil », l’avocat de la Société générale, dur comme une pierre, vu le jugement officiel, ne révèle-t-il pas non pas 5/5 mais 6/5 la partie immergée de l’iceberg ? ! DONC ! 1) Sa Mère, ancienne victime, une grande Dame qui se bat pour la Justice ..., doit être contente du résultat obtenu ! Et son fils encore plus fier ! 2) Nous avons une Marianne. Au nom de la parité, pourquoi ne pas choisir ce regard plus que clair pour symboliser la France de la JUSTICE ? ! C. q. f. d. ? !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€