Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 30 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Affaire des écoutes : Nicolas Sarkozy réclame la récusation de la juge Claire Thépaut

Convoqué par le pôle financier, L'ancien chef d'Etat a refusé de répondre aux questions, tout comme son avocat.

Contre-attaque

Publié le
Affaire des écoutes :  Nicolas Sarkozy réclame la récusation de la juge Claire Thépaut
C'est dans un véritable bras de fer juridique que s'est lancé Nicolas Sarkozy. Suspecté d'avoir tenté d'obtenir des informations sur une procédure en cours, au près du magistrat Azibert, l'ancien chef d'Etat est poursuivi pour corruption active, trafic d’influence actif et recel de violation du secret professionnel. Lui et son avocat ont déposé un pourvoi en cassation sur un élément de procédure et attendent désormais une réponse du Conseil constitutionnel.
 
Convoqués, tour à tour au pôle financier le 20 novembre dernier, les deux hommes sont restés muets. Selon Le Monde, ils ont jugé la convocation ''irrégulière du fait d’un pourvoi en cassation en suspens.'' Surtout, Nicolas Sarkozy n'avait face à lui que la juge Patricia Simon. Quelques jours auparavant, il a déposé une requête en récusation, visant la seconde juge, Claire Thépaut, dont il doute de l'impartialité. Cette dernière s'est donc provisoirement retirée de l'affaire, en attendant que la requête soit examinée. 
 
Comme le rappelle le quotidien, la récusation est possible ''s’il y a eu entre le juge ou son conjoint et une des parties toutes manifestations assez graves pour faire suspecter son impartialité.'' Pour Nicolas Sarkozy, Claire Thépaut, ne répond pas à ces exigences d'impartialité, notamment en raison de son appartenance ai Syndicat de la magistrature, classé à gauche.
Surtout, elle avait critiqué dans Mediapart, le 8 mai 2012, au lendemain de l’élection de François Hollande, les rapports houleux entre les magistrats et Nicolas Sarkozy, lors de son quinquennat. ''Il faut maintenant que la justice retrouve son rang face au ministère de l’intérieur, et que la séparation des pouvoirs soit enfin respectée'' affirmait-elle alors. Le Président des Républicains n'a jamais caché son inimité, notamment lors de son passage sur TF1, le 2 juillet 2014. ''Est-il normal qu’on choisisse pour instruire une affaire, où mon nom est cité, un magistrat qui appartient au Syndicat de la magistrature, dont l’obsession politique est de détruire ?'' expliquait-il. Le Conseil constitutionnel devrait se prononcer sur la validité des poursuites, ce mois-ci.
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par raslacoiffe - 04/12/2015 - 16:26 - Signaler un abus Pur hasard du calendrier bien sûr!!!

    J'avais parié qu'on nous rejouerait un air de Bygmalion à 2 jours des élections. Perdu c'était un soubresaut judiciaire de l'affaire Bettencourt. Pauvre justice on a mal pour elle.

  • Par Ganesha - 04/12/2015 - 17:02 - Signaler un abus Fellations ?

    Bill Clinton a bien fini par reconnaître que sa stagiaire lui faisait des fellations, mais il a insisté que ''sucer n'est pas baiser''. Quant à DSK… Alors pourquoi le petit Sarko ne nous dirait-il pas, tout simplement, une bonne fois pour toutes, ce qu'il faisait en échange des enveloppes de billets de mme Bettencourt ? Je suis convaincu que ce n'était vraiment pas bien grave...

  • Par tubixray - 04/12/2015 - 17:17 - Signaler un abus Le syndicat de la magistrature ....

    ... n'a toujours pas retiré son "mur des cons" ou bien ne reste t-il dessus que la photo de N. Sarkozy ???? Ces petits juges rouges haineux et endoctrinés constituent le bras armé de la pensée unique de gauche et la police politique du PS et de l'extrême gauche.

  • Par jurgio - 04/12/2015 - 20:20 - Signaler un abus Le grand Guignol de la Justice

    Les affaires qui viennent à point pour éviter la noyade de la Gauche ! Maintenant l'affaire Tapie vient de surgir comme le diable d'une boîte ! Les médias qui affichent toute la journée la ballade d'un imposteur sur le pont d'un porte-avion pour se donner l'air d'un chef de la sûreté nationale ! Le totalitarisme est en marche.

  • Par Vincennes - 05/12/2015 - 10:16 - Signaler un abus Comment cette Juge pourrait elle juger "sans haine" alors

    qu'elle fait partie d'un Syndicat, classé très à gauche et instigateur du "MUR DES CONS", action contre NS, pour des motifs politiques et syndicaux !, S'ils ne veulent pas perdre leur crédibilité, ils ont intérêt à nommer des Magistrats IRREEPROCHABLES !!!!. Drôle et inquiétante conception d'une bonne et saine justice !.

  • Par Phlt1 - 05/12/2015 - 11:59 - Signaler un abus @ganesha

    Votre "lucidité" au regard de ce que les médias affirment est étonnante.!. La comptable de Mme Bettencourt n'a jamais vu que les sommes demandées par de Maistre allait dans les poches de Sarkozy, ou de qui que ce soit d'autre d'ailleurs. Ces amalgames, vous n'aimeriez certainement pas les subir et passer devant des juges qui vous jugeraient sur des amalgames. Un jour, l'un de vos amis répétera à l'envie ce que vous avez dit dans l'intimité en vous laissant aller à quelques jugements de bas étages comme chacun est capable de le faire un jour d'énervement. Et ce jour là, on verra ce que vous pensez de tels procédés. Réfléchissez avant de poster des commentaires basés sur des "on dit".

  • Par ERVEFEL - 05/12/2015 - 15:42 - Signaler un abus LE DÉTECTEUR DE MENSONGE?

    C'est sûr qu'il est difficile de croire que Sarko le menteur ne ment pas quand il dit la vérité. Il est bien difficile dans ces conditions d'y retrouver ses petits et l'affaire ne doit en effet pas être facile pour les juges. La solution : le détecteur de mensonges comme aux US.

  • Par Ganesha - 05/12/2015 - 16:25 - Signaler un abus Phlt1, Tarifs de Sarko

    D'après ce que l'on sait, lorsque notre ami Sarko va donner une ''petite conférence'' dans un forum pour ultra-riches, aux quatre coins de la planète, son tarif de base, c'est 100.000 euros par soirée (plus avion privé). Quelle genre de ''conférence'' pensez-vous qu'il fournissait à mme Bettencourt ?

  • Par raslacoiffe - 05/12/2015 - 16:46 - Signaler un abus A Ganesha

    Méfiez vous car la prochaine victime du mur des cons sera votre idole : Marine. Alors on fera un copié collé de vos commentaires en changeant le nom de Sarko.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€