Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 14 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Affaire Business France : Munriel Pénicaud était "au courant de tout" selon une ancienne collaboratrice

Le Journal du Dimanche dévoile le procès-verbal d'audition de l'ancienne directrice de la communication de Business France.

Enquête

Publié le
Affaire Business France : Munriel Pénicaud était "au courant de tout" selon une ancienne collaboratrice

L'affaire Business France continue à planer au-dessus de la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, mise en cause dans une affaire de délit de favoritisme lors de l'appel d'offre passé pour le déplacement d'Emmanuel Macron à Las Vegas. 

Entendue jeudi par les juges, l'ancienne directrice de la communication de Business France, Fabienne Bothy-Chesneau, a assuré que Muriel Pénicaud était "informée de tout", contrairement à ce qu’assure la ministre depuis le déclenchement de l’affaire. "Muriel Pénicaud a toujours eu le même niveau d'information que moi en ce qui concerne tous les aspects d'organisation de cette soirée", a martelé Fabienne Bothy-Chesneau, convoqué aux fins de mise en examen pour le délit de favoritisme, par les juges d'instruction Renaud Van Ruymbeke, Dominique Blanc et Charlotte Bilger.

Elle a finalement été placée sous le statut de témoin assisté.

Parmi les éléments appuyant ces dires, un mail datant de novembre 2015 et adressé à Muriel Pénicaud évoque qu'un budget de 300 000 euros sera mis sur la table pour la French Tech Night, bien qu'il soit obligatoire de procéder à un appel d'offres pour tout budget excédant 207 000 euros. Ce qui n'a pas été fait, Havas n'ayant pas été mis en concurrence.

Ce dimanche, ans le Grand Rendez-Vous d'Europe 1/CNews/Les Echos, la ministre a nié une nouvelle fois toute implication dans cette affaire. "Je suis extrêmement sereine, confiante, je n'ai absolument aucun doute", a-t-elle dit.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Vincennes - 24/09/2017 - 16:43 - Signaler un abus Bien sur qu'elle était au courant et MACRON également

    . Selon Libé : fin juin, elle avait même informé son comité d’audit avec un "rapport tronqué" , sans oublier le quai d’Orsay et Bercy qui n’avaient cessé d’ALERTER sur les contrats passés avec HAVAS alors même que le cabinet/PENICAUD refusait, de répondre aux questions relatives à Vegas !!! Brave dame embauchée, pour son CULOT et en remerciement de bons/ loyaux services et qui "RESTE SEREINE" selon ses propos du 15/9/2017 sur LCi : "Je n'ai été ni entendue ni convoquée par les Juges" !!!! elle peut donc dormir sur ses deux oreillers......qqu’un de bienveillant veille sur elle afin qu’elle ne parle pas

  • Par vangog - 24/09/2017 - 17:33 - Signaler un abus Des menteurs et des menteuses professionnels!

    Macron a appris le mensonge et la manipulation de gogos chez Rothschild. "Ne jamais avouer, même si l'évidence est contre toi" lui ont-ils répété. Muriel Penicaud l'a appris à la SNCF ou chez Orange...

  • Par gerint - 24/09/2017 - 19:02 - Signaler un abus C'est un petit éclairage sur l'élection truquée de Macron

    Et les autres?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€