Vendredi 18 avril 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Affaire Bettencourt : Mediapart et Le Point condamnés

La Cour d'appel de Versailles a condamné les deux organes de presse, Mediapart et Le Point, à retirer les enregistrements réalisés clandestinement par le majordome de Liliane Bettencourt.

Mauvaise cible

Publié le 4 juillet 2013
 

 Crédit REUTERS/Charles Platiau

20 000 euros de dommages et intérêts à Liliane Bettencourt et 1 000 euros à son ancien gestionnaire de fortune, Patrice de Maistre. Voici la décision de la Cour d'Appel de Versailles qui vient de condamner Le Point et Mediapart pour avoir diffusé sur leur site les enregistrements pirates réalisés chez Liliane Bettencourt.

Ces enregistrements seraient une atteinte à la vie privée de la milliardaire : "l'information du public (...) ne peut légitimer la diffusion, même par extraits, d'enregistrements obtenus en violation du droit au respect de la vie privée d'autrui" annonce-t-elle. Selon l'avocat Maître Jean-Pierre Mignard, cette décision est "liberticide". Les juges passent outre "l’objectif civique" de cette information publiée "sans laquelle cette affaire n’aurait jamais été découverte", a ajouté l'avocat.

De son côté, l'avocate de Liliane Bettencourt, Maître Frédérique Pons, a déclaré que "Mediapart n’est pas le défenseur de toutes les personnes en situation d’abus de faiblesse en France".

 


Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Ravidelacreche - 05/07/2013 - 10:22 - Signaler un abus Mediapart le Point

    Anagramme "Administrant pompé" Il devrait prendre soin de sa moustache.

  • Par Jean-Pierre - 05/07/2013 - 08:15 - Signaler un abus La sanction est disproportionnée !

    .
    Elle est dérisoire !
    .
    Atteindre à l'image de la femme la plus célèbre et la plus riche de France en faisant montre d'un document volé - acte de recel notoire - méritait beaucoup plus que 20 000 euros...
    .
    Qu'en est il des gens qui ont volé le document et l'ont remis à la presse ?
    - rien, on ne saura jamais, violer le secret de l'instruction est une galéjade, on ne va quand même pas faire appliquer la loi par les personnels de Justice, non ?
    .

  • Par charlesingalls64 - 05/07/2013 - 07:40 - Signaler un abus Pêre la morale condamné... LOL !

    Mediapart n'est qu'un torchon au service du commissariat politique de la gauche. Achetez plutôt Voici. C'est de la merde mais ça ne vous est pas vendu pour du journalisme d'investigation.....

  • Par Vincennes - 05/07/2013 - 00:53 - Signaler un abus Quel sale mec.....dont on attend toujours les preuves

    IMPARABLES qu'il devait fournir contre Sarko.
    Tout se dégonfle alors que lui nous les a "gonflé", pendant 5 ans avec son anti-sarko primaire pour mieux installer son "pote Pépère" sur le trône
    L'effet boomerang a joué et ce n'est pas fini

  • Par Lucrèce - 04/07/2013 - 22:40 - Signaler un abus Bien fait!

    Je me marre! Tous ces journaleux prétentieux, moralisateurs, imbus d'eux même, qui lèchent les bottes de Hollandouille à longueur d'articles parce qu'il leur permet de payer moins d'impôts, enfin, ils se prennent un bonne claque! Bien fait!

  • Par anonymus - 04/07/2013 - 22:05 - Signaler un abus la justice gauchiste

    encore une preuve que la justice est aux ordres... du pouvoir socialiste

  • Par gliocyte - 04/07/2013 - 20:44 - Signaler un abus Encore que

    Cette sanction est plutôt douce.
    http://droit-finances.commentcamarche.net/legifrance/37-code-penal/89928/de-l-atteinte-a-la-vie-privee
    Cela est passible d'un an d'emprisonnement. Il est vrai que seuls les pacifiques, qui n'ont commis aucun délit, sont directement envoyés en tôle. NICOLAS BUSS, prisonnier politique est de ceux là.
    A quand le ménage quand le secret de l'instruction est violée?

  • Par Karamba - 04/07/2013 - 20:14 - Signaler un abus Majordome...

    il conviendrait de dire directeur d'hôtel désormais. Merci l'effet Bettencourt, parce que je le vaux bien je peux donc cracher dans la soupe.

  • Par Skagerrak - 04/07/2013 - 18:58 - Signaler un abus Et le majordome

    quelle sera sa condamnation ? Espionner ses patrons , quel toupet !

  • Par Karamba - 04/07/2013 - 18:58 - Signaler un abus Pas du tout

    Il n'y pas d'espionnage à gauche. Que ce soient la DGSE ou Mediapart, ils se contentent d'archiver de l'information collectée au tout venant dans un souci de classement de données de cette riche période historique française à l'intention des générations futures qui apprendront à lire avec Papa porte une jupe...

  • Par Jackturf - 04/07/2013 - 18:54 - Signaler un abus LOGIQUE

    Ben oui quand on met son nez dans les affaires des autres faut pas s'étonner du retour de bâton surtout quand au départ, il ne s'agit que de se faire de la publicité pour attirer des gogos socialistes a payer un site ou vous n'apprenez jamais rien de nouveau finalement.
    Le monde est corrompu ! Ah ben ça alors c'est un scoop Médiapart...

Fermer