Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 13 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Affaire Bettencourt : l'avocat de Nicolas Sarkozy entendu par la brigade financière

Maître Thierry Herzog, l'avocat de l'ancien président de la république était entendu ce mardi comme témoin dans l'affaire Bettencourt.

Politico-judiciaire

Publié le
Affaire Bettencourt : l'avocat de Nicolas Sarkozy entendu par la brigade financière

L'avocat de Nicolas Sarkozy a été entendu ce mardi par la brigade financière de la police de Paris.

L'avocat de Nicolas Sarkozy, Maître Thierry Herzog, était entendu ce mardi matin par les enquêteurs de la brigade financière de la police de Paris. Cette audition intervient alors que l'ancien procureur de la République de Nanterre Philippe Courroye était lui entendu, également comme témoin, par le juge d'instruction en charge de l'enquête Bettencourt à Bordeaux. L'ex-secrétaire général de l'Elysée, Xavier Musca, et deux anciens conseillers pour la justice de Nicolas Sarkozy à l'Elysée doivent également être entendus à la brigade financière.

Le juge voulait, selon Le Parisien,  interroger Philippe Courroye sur des rencontres avec l'ancien président de la République dont il aurait trouvé des traces en 2009, 2010 et 2011.

Soit depuis que l'affaire Bettencourt est devenue publique. En effet, le juge d'instruction bordelais, Jean-Michel Gentil, avait fait perquisitionner le domicile et le bureau de l'ancien président le 3 juillet dernier. 

Philippe Courroye aurait été entendu à Paris car il serait délicat pour les policiers de la brigade financière de le questionner, alors qu'ils étaient sous ses ordres quand il dirigeait l'enquête de l'affaire Bettencourt. Dans les enregistrements, réalisés par l'ex-majordome de Liliane Bettencourt de mi-2009 à mi-2010, plusieurs passages laissent entendre que l'Élysée suivait de près la plainte pour abus de faiblesse déposée par la fille de Liliane Bettencourt et traitée par Philippe Courroye. Ces enregistrements ont par ailleurs fait naître des soupçons de financement illicite de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par carredas - 02/10/2012 - 14:19 - Signaler un abus Un petit coup de Sarkozy et les juges...

    " En effet, le juge d'instruction bordelais, Jean-Michel Gentil, avait fait perquisitionner le domicile et le bureau de l'ancien président le 3 juillet dernier. " En effet, il y avait urgence sans doute mais rien n'a été emmené cependant...

  • Par Vincennes - 02/10/2012 - 14:21 - Signaler un abus Amusant de constater que TOUT ce qui concerne SARKO

    passe AVANT ce qui se passe autour de Moi Je petit Pdt euh euh!!! ce brave petit qu'aucun média ne critique pour sa visite, soit disant improviséé!!! et mon oeil!!! alors que ces mêmes médias n'hésitaient pas à critiquer encore et encore Sarko, lorsqu'il faisait la même chose. Et la quote de Moi Je en est où??? bizarre aussi de constater que les médias se font très très discrets sur ce sujet alors qu'on était BOMBARDE, lorsqu'il s'agissait de Sarko......Calvi en premier qui lamentablement évite toute critique sur Moi/Hollande!!!

  • Par jentend - 02/10/2012 - 19:42 - Signaler un abus Atlantico vient de changer de veste

    Après Médiapart, Voici, Gala, etc. voici Atlantico. Pourquoi ne pas se pencher sur les appartements de François2 à Cannes, pouquoi ne pas chiffrer le dernier voyage aux USA du Roi et de sa cour, pourquoi ne pas enqueter sur ce qui c'est réellement passé dans lma section du parti socialiste dans le nord, Pourquoi? y a t il une nouvelle compagne d'un ministre embauchée récemment à Atlantico? Après Monte et descend, Sapin pas vert, Peillon pillage et François 2 à qui le tour.

  • Par Vincennes - 02/10/2012 - 19:46 - Signaler un abus Comme le dit Armaguedon, tout ce petit monde PS se goinfre

    aux noms, déjà annoncés, j'ajoute le fils de la vice Pdte du Sénat pressenti pour la tête de l'Epad, alors qu'il a été limogé en 2010 du poste de Directeur pôle universitaire, dénoncé par la cour des comptes pour dérives de gestion (ça laisse rêveur).....Le mari de Ben Kacem devenu Conseiller de Montebourd.......celui de Pellerin chez Lebranchu la femme de Bartelone qui continue de travailler avec Bartelone alors que, pour moins, d'autres avaient du prendre la porte.....la copine d'Hollande qui se sert de l'Elysée comme poste restante et fait faire son courrier pour P.M par son Chef de cabinet sur l'entête de l'Elysée etc

  • Par Vincennes - 02/10/2012 - 19:58 - Signaler un abus @jentend........dites nous vite qui est ce Ministre qui a une

    compagne qui travaille, maintenant, à Atlantico.....car si Atlantico devait changer son fusil d'épaule, je pense qu'il y perdrait beaucoup!!! Quant aux frais engendrés par m.petites blagues à l'ONU, aux dernières nouvelles il s'agirait de 116.000€ pour deux jours (alors qu'un seul aurait amplement suffit, comme le faisait Sarko, pourtant très critiqué).Il avait invité 61 personnes de son entourage Il a reçu 1500 français avec sa copine et avait retenu dans la meilleure suite de luxe de Manattan Comme vous, je déplore que certaines émissions, comme Ruquier et CalCalvi qui ont l'habitude de ce genre d'exercice de n'avoir JAMAIS parlé du livre de G.Dalongeville 'ROSE MAFIA" sur les dérives, détournements d'argent au PS!!!!! et côté médias.....silence radio

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€