Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 24 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Affaire Benalla : la cote de confiance d'Emmanuel Macron en hausse

Emmanuel Macron ne souffre pas de l'affaire Benalla, selon la dernière édition du baromètre Harris Interactive – Délits d'Opinion publié ce samedi.

Qui l'eut cru

Publié le
Affaire Benalla : la cote de confiance d'Emmanuel Macron en hausse

 Crédit CHARLY TRIBALLEAU / AFP

L'affaire Benalla, une catastrophe pour Emmanuel Macron ? Pas forcément. Le président de la République résiste bien : la preuve, il monte légèrement dans le baromètre Harris Interactive – Délits d'Opinion. 42% des personnes interrogées font confiance au chef de l'Etat, c'est-à-dire deux points de plus que son score du mois dernier dans le même baromètre. Le Premier ministre Edouard Philippe, totalement étranger à l'affaire, bénéficie exactement de la même progression, à 42%.

Mais le scandale n'est pourtant pas sans effet. En effet, une plongée dans les résultats détaillés du sondage montre que le chef de l'Etat recule chez les personnes engagées politiquement : -1 point pour les sympathisants LFI-PCF, -3 pour les socialistes, -7 pour les sympathisants LR et même -7 chez les sympathisants de La République en Marche.

Ces derniers sont tout de même 88% à lui faire confiance, contre 95% le mois dernier.

Le président progresse seulement chez les personnes n'ayant pas de préférence politique particulière. Son bond de 5 points lui permet de progresser au global. 

L'enquête a été réalisée en ligne de mardi à jeudi auprès d'un échantillon représentatif de 966 personnes

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par pandore - 28/07/2018 - 15:06 - Signaler un abus Et moi .....

    Je suis l'archevêque de Clermont-Ferrand…...ça va ça comme info ???

  • Par assougoudrel - 28/07/2018 - 15:17 - Signaler un abus Il faut qu'ils arrêtent de nous

    prendre pour des débiles futurs votants. C'est peut-être vrai dans le milieu "gouins" et gouines. Après la honte "ce n'est pas mon amant", permettez-moi d'en douter.

  • Par cloette - 28/07/2018 - 15:33 - Signaler un abus ouaf !

    On nous prend de plus en plus pour des veaux ou des moutons bêlants!

  • Par raslacoiffe - 28/07/2018 - 16:07 - Signaler un abus Il faut sauver le soldat Macron

    Qui peut croire à cette manipulation sondagière ? Sondage sûrement réalisé dans l'entresoi LaRem.

  • Par zen-gzr-28 - 28/07/2018 - 18:40 - Signaler un abus Bizarre !

    les médias et sondagiers redeviennent très bienveillants vis à vis de Jupiter. Ont-ils eu l'assurance que leur TVA n'augmentera pas ? Ce ronron Macron après la tempête a bien une raison ! Qui nous donnera une réponse ? Les sondages fin août vont nous faire savoir que 75 % des français n'en veulent plus du tout à Jupiter...

  • Par zen-gzr-28 - 28/07/2018 - 18:59 - Signaler un abus Qui l'eut cru ?

    Même pas ceux qui veulent nous faire gober cette allégation.

  • Par Poussard Gérard - 28/07/2018 - 20:29 - Signaler un abus Gonflé l'institut de sondage ou

    Obligé du gerontophile pour oser annoncer ces résultats..

  • Par vangog - 28/07/2018 - 21:33 - Signaler un abus Aye cooonnnfiaaaance!...aye cooonnfiaaaannnceee!

    Hypnotisés les benêts!...

  • Par Thyme - 28/07/2018 - 22:38 - Signaler un abus Ca c'est de la bonne propagande !

    une vision claire et in-dé-pen-den-te

  • Par Taravana - 29/07/2018 - 00:00 - Signaler un abus Assez logique

    Dans cette affaire Macron peut apparaitre comme victime .Au choix1/ de son excès de confiance en quelqu'un qui n'en a pas été digne 2/ D'un certain acharnement médiatique ….D'autant que les mêmes média qui ont fait le candidat Macron (BFM et Libération ) semblent lui cracher dessus . 3/ D'un complot : Est ce un hasard si ce sont des media appartenant à Drahi qui sont les plus féroces . Surtout on ne parle plus de rien d'autre et en particulier ce qui agace le plus : Les ratés du prélèvement à la source , la hausse des prélèvements sociaux (17.2%!) Le projet de Service national etc etc . L'opposition donne l'imprtession de passer son temps à tendre des pièges au pouvoir et en aucune façon d'être une force de CONTRE PROPOSITION

  • Par Patrick LOUVET - 29/07/2018 - 07:58 - Signaler un abus Si ma tante en avait

    Elle s'appelerair mon oncle. Comment oses-t-on écrre de pareilles foutaises alor que ke JDD annonce ce dimche une baisse de 2 % . Deinformation quant tu noius tiens .........

  • Par gerint - 29/07/2018 - 10:56 - Signaler un abus c'est tout simplement impossible

    mais de toute façon ça n'est pas très important. Il faut voir sur le long cours ce qui va se passer

  • Par TADD - 29/07/2018 - 11:28 - Signaler un abus Je doute encore , mais de moins en moins

    Ce n'est pas l'affaire Benalla qui me chagrine le plus .Pour moi ce n'est qu'un fait divers . Alors pourquoi je doute de plus en plus . Rappelons nous de l'Aquarius où il a été dire , en parlant des Italiens qu' ils étaient atteints de la peste brune et cela m'a énormément troublé .Depuis je penche de plus en plus vers les 58% de mécontents.

  • Par Plongeur - 29/07/2018 - 15:18 - Signaler un abus Beaucoup de mousse avec peu de savon

    N'oubliez pas que, vous les commentateurs d'Atlantico, vous faites partie d'une infime minorité qui se fait plaisir en pratiquant la masturbation intellectuelle. L'écrasante majorité des gens se contrefout du fait qu'un type ait mis des baffes (méritées) à un couple d'anarchistes qui balançait des projectiles à des policiers.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€