Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 29 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

L'ADN de Najim Laachraoui, kamikaze mort à l'aéroport de Bruxelles, a été retrouvé au Bataclan

Ces traces ADN ont été prélevées en Belgique dans deux logements utilisés par les auteurs des attentats du 13 novembre, et également identifiées "sur un gilet explosif et un morceau de tissu utilisés au Bataclan", explique le parquet fédéral belge.

Nébuleuse

Publié le
L'ADN de Najim Laachraoui, kamikaze mort à l'aéroport de Bruxelles, a été retrouvé au Bataclan

Le parquet a également confirmé que le second kamikaze de l'aéroport de Bruxelles est bien Najim Laachraoui.

Alors que plusieurs opérations antiterroristes ont été menées vendredi 25 mars dans la région bruxelloise, le parquet fédéral belge a annoncé que des traces ADN de Najim Laachraoui, l'un des deux kamikazes de l'aéroport de Bruxelles, ont été retrouvées sur plusieurs engins explosifs ayant été utilisés lors des attentats du 13 novembre à Paris, ainsi que "un morceau de tissu utilisé au Bataclan".

Ces traces ADN ont été prélevées en Belgique dans deux logements utilisés par les auteurs des attentats du 13 novembre, et également identifiées "sur un gilet explosif et un morceau de tissu utilisés au Bataclan, et sur un engin explosif du Stade de France", explique le parquet fédéral belge dans un communiqué.

"Suite aux recherches ADN et aux devoirs d'enquête réalisés au cours des dernières heures, le parquet fédéral est en mesure à présent de confirmer que le second kamikaze de l'aéroport de Bruxelles (...) est bien Najim Laachraoui, né le 18 mai 1991", ajoutent les autorités belges. 

>>>> A lire aussi : Banlieues de Bruxelles, de Paris et d’ailleurs : comment reconquérir ces "zones grises" à qui le terrorisme islamiste inspire des sentiments mitigés

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 27/03/2016 - 01:19 - Signaler un abus On finira bien par remonter aux commanditaires turcs et arabes..

    et ce jour-là, ils paieront pour leurs crimes!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€