Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 28 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Accident de train à Brétigny : un nouveau rapport d'expertise pointe des fautes individuelles

Sur une centaine de pages, des experts énumèrent les manquements et les défaillances dans la maintenance des voies.

Révélations

Publié le
Accident de train à Brétigny : un nouveau rapport d'expertise pointe des fautes individuelles

Pour la première fois depuis le déraillement d'un train reliant Paris - Limoges en gare de Brétigne-sur-Orge (Essonne) en juillet 2013, un rapport d'expertise pointant des fautes individuelles a été remis à la justice. Sur une centaine de pages, des experts énumèrent les manquements et les défaillances dans la maintenance des voies. Selon Europe 1 qui révèle cette affaire, le dossier fait état d'"un délabrement complet", d'un morceau de voie pourtant très fréquenté par des trains roulant jusqu'à 150 km/h. Jusqu'ici seule la SNCF avait été mise en examen.

"On voit que les êtres humains, les salariés qui étaient au contrôle semblent avoir été dramatiquement défaillants", a précisé Gérard Chemla, avocat de l'association Entraide et défense des victimes de l'accident de Brétigny.

Ce dernier estimait en effet qu'un accident n'arrive "jamais par hasard" et que celui de Brétigny relevait forcément de "fautes individuelles et de fautes collectives". Les experts viennent ainsi confirmer la théorie de l'avocat, écrivant qu'une "confusion incompréhensible" de la part des cheminots avait été commise dans la surveillance d'un tronçon ferroviaire. En outre, pour la première fois en deux ans et demi, des manques de vigilance individuels ont été revelés par les experts. La SNCF elle, serait soupçonnée d'avoir tenté de dissimuler des documents compromettants aux enquêteurs. L'accident avait fait 7 morts et des centaines de blessés. Au total, 222 voyageurs ont déclaré un préjudice physique ou psychologique.  
 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par tubixray - 21/01/2016 - 10:01 - Signaler un abus Mais non !

    Le problème est du au "manque de moyens", on vous l'a dit et répété .....

  • Par ISABLEUE - 21/01/2016 - 10:23 - Signaler un abus 3 ans après un rapport d'expertise..

    Beuh non, les pauvres fonctionnaires de la sncf sont ab-so-lu-ment débordés... je ne parle pas des conducteurs, que ce soit bien clair.

  • Par Jean-Benoist - 21/01/2016 - 14:12 - Signaler un abus Ce qui est curieux

    c'est que M. G Pépy patron de la Sncf soit encore en poste et en responsabilité avec toutes ces erreurs, fautes (largeur quai locomotive, déraillement du Tgv Strasbourg avec personnes étrangères à la Sncf) Mais que font l'état et la Justice?? Est-ce parce que que c'est un copain de Hollande qu'il bénéficie d'impunité??

  • Par cloette - 21/01/2016 - 15:11 - Signaler un abus pas clair

    En effet Pepy encore en place ......car il ne s'agit peut être pas d'erreurs mais de malveillance qui vient de l'extérieur et qu'on masque ?

  • Par cloette - 21/01/2016 - 15:12 - Signaler un abus Les experts

    ils ont été changés au début ( je crois me souvenir , sans certitude )

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€