Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 23 Octobre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

"Abolition de la prostitution" : des personnalités soutiennent Najat Vallaud-Belkacem

En parallèle, des prostitués ont défilé samedi à Paris pour dénoncer au contraire la volonté de la ministre des Droits des femmes d'abolir la prostitution.

Coup de main

Publié le

[Mis à jour à 16h]

Mais en parallèle, les opposants au projet de la ministre se sont également exprimées. Quelques dizaines de prostitués, hommes et femmes, ont défilé samedi à Paris pour dénoncer la volonté affichée de la ministre des Droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem d'abolir la prostitution en France et de pénaliser les clients. 


Dans une tribune publiée sur Médiapart, des féministes et des personnalités, favorables à "l'abolition" de la prostitution défendent la démarche de la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, en faveur de la "disparition" de la prostitution. 

Sous le titre "abolitionnistes, donc pour la liberté et l'égalité", les signataires rappellent que depuis sa déclaration, la ministre "courageuse" des Droits des femmes est "l'objet de diverses attaques" et "la position abolitionniste a souvent été caricaturée, voire déformée". 

"Cette levée de boucliers", selon les signataires est "à la mesure de l'enjeu: le 'droit' " séculaire que s'octroient certains hommes de se payer une femme - ou un garçon - quand l'envie leur en prend".

Les signataires de cet appel comptent dans leurs rangs Sylviane Agacinski, Thalia Breton, Danielle Bousquet, Nicole Castioni, Claire Quidet et Coline Serreau.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par slavkov - 07/07/2012 - 14:10 - Signaler un abus ras-le-bol

    ... ministère "Droits des femmes" ? ah bon, j'ai du oublié que nous vivons dans un califat ...

  • Par bobocleaner - 07/07/2012 - 14:12 - Signaler un abus et si on abolissait la pauvreté

    grace à la majorité socialiste ? toujours ses effets de communication , ce qu'ils proposent c'est pénaliser le fait de payer pour obtenir une relation sexuelle faudra sérieusement soigner la définition du délit sinon ca va devenir trés large comme notion ....

  • Par vangog - 07/07/2012 - 14:24 - Signaler un abus Les Socialistes seraient-ils devenus réacs?

    Interdire le "plus vieux métier du monde" n'est pas en cohérence avec un monde d'individus de plus en plus solitaires, repliés sur leurs réseaux sociaux-gages d'anonymat ou leurs réflexes claniques sous forme de SMS-mania. Si les Socialistes veulent interdire toute prostitution, les policiers devront passenr 100% de leur temps à traquer les "promeneuses" de tous les bois de France, puis si ils y parviennent, il faudra traquer la prostitution sur internet et finir par interdire certains sites comme en Chine, puis il faudra faire la chasse à tous les ersatz qui ne manqueront pas de fleurir: un travail à plein temps pour Mme Belkacem et les policiers français qui, rappelons le, n'ont déjà plus l'autorisation de demander leurs papiers aux dames de couleur... On va donc vers le grand nimporte quoi avec cette nouvelle mesure réac! En résumé, l'interdiction de la prostitution ne ferait qu'aboutir à l'inverse de ce qu'elle prétend résoudre, comme la plupart des mesures Socialistes...

  • Par enzo31311 - 07/07/2012 - 14:56 - Signaler un abus Elles n'ont rien d'autre a faire

    Les signataires sont en majorité des féministes qui ont une vision partisane de la question. Leur cible ne sont pas les prostituées mais les hommes. On attend autre chose des socialistes qu'une interdiction qui ne ferait que fragiliser encore plus les prostituées. Pour limiter la prostitution, ce n'est pas essayer de faire disparaitre le client, mais plus tôt diminuer le nombre de prostituées en luttant contre les réseaux et en proposant une réelle réinsertion a ces filles et a ces garçons.

  • Par decheval - 07/07/2012 - 15:17 - Signaler un abus ...

    Si on ne plus profiter tranquillement de la plus atroce misère humaine, où va-t-on ?

  • Par agepmi - 07/07/2012 - 16:29 - Signaler un abus Royale aurait dit

    Royale aurait dit : Najat Belkacem veut interdire la prostitution ? Parfait ça pourrait peut être nous débarrasser de l'autre p.te de François

  • Par Le Nain - 07/07/2012 - 16:43 - Signaler un abus Déjà Saint Louis.

    Saint Louis a interdit la prostitution par une ordonnance de 1254. Apparemment, il n'a pas réussi à éradiquer le phénomène des rues Tire-Vit, du Poil au Con, ou Trace-Putain. Je doute qu'un ministre socialiste y réussisse.

  • Par belle de jour - 07/07/2012 - 18:13 - Signaler un abus n'importe quoi

    Et alors, ça va coûter combien de traquer les prostituées et leurs clients ? Combien de policiers pour verbaliser sur tout le territoire français ? Et on trouve les sous où ? Encore les impôts des riches ? Qu'est ce qu'on va pouvoir faire avec tous ces sous !!! C'est magique. Et pendant ce temps, les voleurs les dealers et les assassins courent toujours. Et que va-t-on faire de toutes ces prostituées ? Mannequins ? Au chomage ? On va leur apprendre un autre métier. Et qui paie ? Encore les riches ? On les expulse si elles sont sans papiers ? Elle a réfléchi à tout ça Madame la Ministre ?

  • Par Salvatore Migondis - 07/07/2012 - 20:16 - Signaler un abus Et après..?

    On légalise les tournantes..?

  • Par enzo31311 - 07/07/2012 - 20:40 - Signaler un abus Ce qui gene les feministes

    Ce qui gène les féministe ce n'est pas la prostitution ,mais que les hommes puisse se payer une femme ou un garçon lorsqu'ils en ont envie,même si ceux qui vendent leur corps sont libres et consentants , c'est bien contre les hommes et non contre la prostitution que ces féministes veulent agir., sinon elles prôneraient d'autres mesures comme le renforcement de la lutte contre les réseaux et surtout la réinsertion des prostituées. Mais non l'ennemi c'est l'homme qui bénéficie encore d'un privilège insupportable et qu' accessoirement qu'il puisse aller voir ailleurs a bon compte est inadmissible pour elles.

  • Par Franck Boizard - 08/07/2012 - 08:16 - Signaler un abus Ah ... les féministes ...

    Les féministes confirment une fois de plus qu'elles sont des bourgeoises désœuvrées et qu'elles ne connaissent absolument pas les problèmes des femmes qui n'habitent pas dans les quartiers à bobos.

  • Par bigoud26 - 08/07/2012 - 12:35 - Signaler un abus Liberté

    Et si ces prostituées servaient aussi de fusible face à des hommes qui ont des pulsions et qui vivant seuls, n'ont que cela comme exutoire ? Habitant à la campagne, je croise beaucoup de ces camionnettes le long de ma route ou à la lisière de forêts. Régulièrement je vois Jean Darmerie qui contrôle les clients et les prostituées. La prostitution ayant toujours existé, ou vont aller les clients ? A l'étranger, en mer au dela des 12 miles (22 Km), à faire l'amour sur un bateau ...

  • Par texarkana - 08/07/2012 - 13:24 - Signaler un abus Go ahead make my day

    Interdisez là donc. S'ils croient que çà va m'empêcher de "monter". Désormais je considérerai même celà comme un acte politique, çà me fera doublement jouir!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€