Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 29 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Abdelhamid Abaaoud se serait rendu en Grande-Bretagne, avant les attentats de Paris, aurait pris des photos de lieux symboliques et rencontré d'autres djihadistes

Après le Sun, le Guardian confirme que le terroriste qui a planifié les attentats de Paris, et a été tué dans l'assaut de Saint Denis, s'est bien rendu à Birmingham en 2015.

Terreur sur le royaume

Publié le
Abdelhamid Abaaoud se serait rendu en Grande-Bretagne, avant les attentats de Paris, aurait pris des photos de lieux symboliques et rencontré d'autres djihadistes

Et si... Abdelhamid Abaaoud se serait rendu en Angleterre en amont du 13 novembre, pour rencontrer d'autres djihadistes, selon le journal britannique The Guardian. A la tête d'une unité de l'organisation État islamique, le jeune homme était pourtant déjà recherché par les autorités à l'époque. Mais cela ne l'aurait pas empêché de prendre des photos de monuments anglais sur son téléphone. Les autorités britanniques doivent désormais déterminer si des attaques ont été planfiées sur son sol.

Selon des documents retrouvés par la police française dans la planque du terroriste, il se serait rendu dans le pays en ferry, les ports britanniques étant moins sécurisés que les aéroports. Mais il semblerait que les autorités britanniques n'aient découvert la venue du terroriste au Royaume-Uni qu'une fois le terroriste mort. Si les autorités refusent pour l'instant de parler de faille dans la sécurité de leurs frontières, l'opposition s'interroge ce dimanche, sur l'efficacité des mesures mises en place par le gouvernement dans la lutte contre le terrorisme et demande "une explication complète".

En effet, fin 2015, les autorités avaient refusé de confirmer l'éventuelle venue des terroristes des attentats de Paris au Royaume-Uni. Un silence qui se perpétue aujourd'hui puisque le ministère de l'Intérieur a indiqué ne pouvoir infirmer ou confirmer des informations ayant trait à la sécurité nationale du pays. La police britannique rappelle travailler en étroite collaboration avec les autorités belges et françaises pour prévenir tout attentat sur le territoire.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€