Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 22 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

90% des Français se déclarent favorables à une police de sécurité du quotidien

"Le Figaro" dévoile ce mardi les résultats d'un baromètre réalisé par Fiducial/Odoxa.

Plébiscite

Publié le
90% des Français se déclarent favorables à une police de sécurité du quotidien

Un véritable plébiscite pour la police de proximité. Selon les résultats d’un baromètre réalisé par Fiducial/Odoxa, dévoilés par Le Figaro ce mardi, pas moins de 90 % des Français "réclament avec impatience la mise en place d'un nouveau schéma de fonctionnement censé rendre les policiers et les gendarmes plus disponibles et plus à l'écoute".

Une enquête qui intervient alors qu’en janvier prochain, le gouvernement va lancer une des promesses symboliques du candidat Macron : la police de sécurité du quotidien (PSQ).

Cette dernière devra répondre aux inquiétudes des Français, car "en matière de délinquance, cambriolage et agression, les Français sont de plus en plus sévères depuis l'élection d'Emmanuel Macron: 70 % ne font pas confiance au gouvernement" souligne le baromètre.

L’étude révèle que le sentiment d’insécurité connait une hausse sensible parmi la population française pour s’établir à 66% en décembre 2017, "soit le plus haut niveau enregistré". A titre d'exemple, environ la moitié des Français (46 %) déclarent avoir été témoins d'une agression dans la rue, les transports ou dans un lieu ouvert au public.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par l'enclume - 19/12/2017 - 10:52 - Signaler un abus Mort de rire

    100% des Français interrogés, déclarent qu'ils souhaitent être en excellente santé.

  • Par ISABLEUE - 19/12/2017 - 11:18 - Signaler un abus ben oui, avant il y avait la police aux carrefours et personne

    ne brulait les feux... Dissuasif. On ne les voit pas assez dans nos rues.

  • Par J'accuse - 19/12/2017 - 11:54 - Signaler un abus Marketing politique

    Nous voulons tous que la police assure notre sécurité au quotidien, mais la mesure consiste à reprendre ce qui existait avant sans efficacité, avec une désignation démagogique pour plaire et avoir l'air d'une innovation. La PSQ, c'est nouveau et ça lave plus blanc. On verra bien...

  • Par jurgio - 19/12/2017 - 16:49 - Signaler un abus Les gouvernements ont pris un tel retard

    qu'il faudrait que la moitié de la population veille sur l'autre, la première vérifiant qu'il n'y ait pas des traîtres dans la seconde.

  • Par zen-gzr-28 - 20/12/2017 - 08:21 - Signaler un abus une sécurité efficace

    que le cas de tous les "troublions" qui caillassent les pompiers, les flics, les médecins , qui pourrissent la vie des habitants quartiers, qui brûlent les voitures, qui volent, qui font de la vente de drogues leur commerce connu soit réglé...nous serions bien davantage en sécurité !

  • Par Deudeuche - 20/12/2017 - 11:46 - Signaler un abus Oui et renvoyer l’armée faire son métier

    Dans le monde et non dans cette foutue capitale vampirique des ressources nationales. 200000 flics (PN, GN) et il faut enmerder les militaires parce que les syndiqués ou quasi syndiqués (gendarmes, militaires pour rire) ne supportent pas longtemps le port du gilet par balles. On attend les policiers en renfort au Mali au Tchad au Niger, au Liban en Syrie en Irak, en RCA etc...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€