Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 18 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

63 % des Français ne s'identifient à aucune religion

Selon de nombreuses études, la majorité des Français se considère comme athée.

Croyances

Publié le
63 % des Français ne s'identifient à aucune religion

Les attentats de janvier ont soulevé la question de la place du religieux en France. Les statistiques ethniques ou sur l'appartenance religieuse étant très encadrées en France, le nombre exact de personnes sans religion est inconnu. Mais plusieurs sondages effectués au niveau mondial et européen en donnent une bonne estimation.

La majorité des Français se considère comme athée

Selon l’étude de l’association de sondages WIN/Gallup International, spécialiste de la question religieuse, un tiers des Français se disent être « non religieux » et presque un autre tiers « athées ».

Ainsi, 63 % de Français ne s'identifient à aucune religion contre seulement 37 % de Français religieux. L’étude a été menée en 2012 auprès de 50 000 personnes dans 57 pays.

En 2010, le sondage de l'Eurobaromètre commandé par la commission européenne, confirme les réponses du premier sondage : 40 % des Français se déclarent athées et environ un tiers « croient en un esprit ou une force supérieure ». Près de 70 % des Français sondés ne se réclament donc d'aucune religion précise. Même si un tiers d'entre eux croit en une forme de divinité, leur réponse est classée dans la case « sans religion ».

Les musulmans pratiquent plus les catholiques

Cependant, avoir la foi et pratiquer sa religion sont deux choses distinctes. Selon l'étude de Gallup, une part importante de sondés déclarant appartenir à une religion ne la pratiquent pas pour autant. En effet, le sondage de l'IFOP montre que la part de Français pratiquants est en grande diminution. Seulement 4,5 % assiste à la messe chaque semaine. De plus, même si aujourd'hui encore près de 70 % de la population française est baptisée, les nouvelles générations renoncent pour la plupart à baptiser leurs enfants : on comptait 472 000 baptêmes en 1990, on n'en dénombre plus que 303 000 en 2010 (pour 800 000 naissances).

Concernant l'islam, la pratique religieuse est plus régulière. Selon une enquête IFOP pour La Croix, 41 % des personnes « d'origine musulmane » se disaient « croyantes et pratiquantes » (contre 16 % chez les catholiques), et 34 % « croyantes mais non pratiquantes » (57 % des catholiques), 25 % se disant « sans religion ou seulement d'origine musulmane » (27 % des catholiques). Seuls 25 % des interrogés disaient aller « généralement à la mosquée le vendredi ».

La France est l’un des pays les plus athées au monde

La tendance à l'athéisme est mondiale d'après les critères établis par l'étude Gallup. Dans le top 5 des pays athées (sur 50 pays interrogés), la France tient la 4e place, derrière la Chine, le Japon et la République tchèque. L'étude met en corrélation ces résultats avec la richesse du pays concerné. Une grande partie des pays les plus religieux comptent également le plus petit revenu national brut : Ghana, Nigeria, Roumanie, Kenya, Afghanistan… A l'inverse,  les moins religieux sont souvent les plus aisés, comme la France, le Japon, la Suède, Hongkong, l'Australie, l'Allemagne ou les Pays-Bas.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 21/07/2016 - 15:59 - Signaler un abus Pourquoi un constat triste.....!

    Nos racines Judeochrétiennes ne nous empèchent pas de réfléchir..! Si dieu existe, en quoi avait-il besoin des hommes ? Les hommes ont-ils besoin d'un dieu ? Bien-sûr...! Donc comme c'est le besoin qui créé la fonction, c'est bien l'homme qui a inventé Dieu. Malgré cela la religion qui fut nécessaire aux sociétés pour évoluer présentent logiquement Moins d'intérêt aujourd'hui sinon de représenter une très grande part de notre patrimoine culturel. Bien sur, toutes les religions ne se valent pas, la majorité sont devenues inoffensives et prêchent l'amour du prochain, alors qu'une autre a cinq siècles de retard et prône la haîne....! Évidemment on serait heureux qu'ils se mettent à réfléchir quitte à devenir athées.....

  • Par lafronde - 21/07/2016 - 16:20 - Signaler un abus Foi chrétienne, tout est réversible.

    La foi chrétienne a pâtit des luttes politiques françaises qui ont affecté par contrecoup l'Eglise. Tout d'abord les guerres dites "de religion" furent en fait des guerres royales (impériales dans le Saint Empire) de normalisation religieuse suivant la foi du souverain (cujus regno, ejus religio) paix d'Augsburg 1555. Vint ensuite l'Absolutisme royal qui fit des chaires de l'Eglise autant de sinécures aux obligés du Roi, jetant le discrédit sur l'Eglise. La Révolution qui dénie à l'Eglise son rôle de secours et serviteur des pauvres, dépossède l'Eglise de ses biens, pour les revendre à prix d'amis aux soutiens du nouveau régime. Ceci n'empêchera pas la banqueroute des deux tiers. Au XIXe siècle, le Catholicisme, religion d'Etat, ne pourra secourir les pauvres via une Eglise dépossédée de ses biens. Le socialisme français prospérera sur cette faille sociale. Après 1905, la France verra une renaissance catholique populaire, mais une régression intellectuelle avec la mainmise de la République sur l'Instruction et l'Université. La voie était libre pour le Communisme dans l'intelligentsia. Les guerres et l'exode rural ont déraciné le peuple. La Foi reviendra via les fidèles laïcs.

  • Par Deudeuche - 21/07/2016 - 17:45 - Signaler un abus @lafronde

    oui et les athées deviennent chrétiens.. Mes églises évangéliques et protestantes en sont pleines. mon expérience est qu'une religion sans foi chrétienne est un obstacle à la conversion, car l'on mise sur le culturel et le social qui en soit n'a pas grand chose à faire avec la Foi. Dans ce cas autant faire de la politique ou de l'associatif, mais cela n'a plus rien à voir avec la Foi en JC.

  • Par arcole 34 - 21/07/2016 - 17:46 - Signaler un abus NE PAS OUBLIER QUE NOUS SOMMES DANS UNE SOCIETE SECULARISEE

    Et vu le niveau de l'Histoire qui est enseignée actuellement beaucoup de citoyens ne se retrouvent pas dans ces valeurs religieuses.

  • Par arcole 34 - 21/07/2016 - 17:56 - Signaler un abus @Deudeuche - 21/07/2016 - 17:45

    On ne peut que constater que les églises historiques sont en crise que ce soit la Catholique ou la Réformée et les personnes en recherche de spiritualité après s'être tournée vers les religions asiatiques ( Hindouisme et Bouddhiste ) reviennent vers des cultes plus prosaïques purgés de la vulgate de mai 68. en effet quand la prédication devient incompréhensibles aux croyants du fait de Théologiens du type Bultmann et Barth pour les protestants , les temples se vident ( pour les protestants ) mais aussi pour les catholiques. avec une forte progression d'églises évangéliques qui professent un protestantisme simplifié avec pour fond des accords rock des guitares et je ne parle pas des églises Afro-Antillaises. Actuellement cette progression est telle en Russie , au Brésil, en Afrique que les églises catholiques sont en concurrence avec les églises protestants Pentecôtistes et se livrent à une rivalité sans bornes. En France ces églises Pentecôtistes progressent tellement vite et font preuve d'un tel dynamisme à travers pas seulement des activités cultuelles et culturelles mais en menant aussi des actions sociales auprès de leurs fidèles revenant aux fondamentaux de la religion .

  • Par Deudeuche - 21/07/2016 - 18:02 - Signaler un abus @arcole 34

    oui sécularisée ou pas sécularisée une société avec de moins en moins de chrétiens a peu de valeurs chrétiennes (un truisme) et est ouverte aux autres valeurs non chrétiennes. comme le matérialisme individualiste ou l'Islam. Ce ne sont pas des valeurs qu'il faut encourager mais des chrétiens! Les Français qui croient aux valeurs chrétiennes sans la Foi chrétienne vont où ils sont vers nul part. Cela dure depuis longtemps et l'on commence à récolter ce qui été semé depuis des décennies.

  • Par Deudeuche - 21/07/2016 - 18:28 - Signaler un abus @arcole 34

    oui concernant les Evangéliques; votre serviteur! Grâce à eux dans le protestantisme le réveil chrétien a "explosé" en 50 ans se multipliant par 10. Dans l'Eglise historique les charismatiques et autres attestants remplacent ce vieux libéralisme copain de l'athéisme humaniste et dont les jours sont comptés. Les catholiques (re)découvrent la lecture de la Bible (500 après la réforme) et se lancent dans l'évangélisation (Alpha) en s'inspirant des Evangéliques. Certains Evangéliques retournent (comme moi) au protestantisme pour encourager les paroisses rechristianisées après la disparition du libéralisme matérialiste (les libéraux deviennent athées et laisse l'Eglise vide...logique! Il n'y a plus qu'à la remplir de Chrétiens).

  • Par prothesor2003 - 21/07/2016 - 18:31 - Signaler un abus Simplifions

    Beati pauperi sunt. Ce n'est pas moi qui l'ai dit. Avec l'effondrement de la culture, l'affaiblissement intellectuel (téléréalités, jeux video et autres) les humains sont tentés, face à leurs angoisses diverses, de trouver réconfort dans une spiritualité simplifiée. Donc oui aux évangélistes, à l'islam. Le christianisme, s'il veut tenir, doit lui aussi se simplifier. Une vraie révolution. Heureux les pauvres d'esprit car le royaume de Dieu leur est ouvert. Arrêtons de réfléchir, de nous introspecter. Une bonne petite religion simplifiée et tout s'arrange...C'est ce qu'on appelle le progrès humain

  • Par cloette - 21/07/2016 - 20:23 - Signaler un abus @Deudeuche

    C'est exact l'église catholique s'inspire des évangéliques protestants .

  • Par Paul Emiste - 21/07/2016 - 20:38 - Signaler un abus Et oui...

    Le terrorisme intellectuel gauchiste en France est tel que même la droite qui devrait protéger les valeurs spirituelles a baissé les bras depuis longtemps. La France de mon enfance va faire comme beaucoup de pays décadents dans l´Histoire, elle va disparaître des écrans.

  • Par clint - 21/07/2016 - 21:32 - Signaler un abus 63% sans religions sont 63% prêts à tomber dans n'importe quoi !

    ça peut être le bouddhisme tibétain (le plus problématique peut être), les églises peu sérieuses, les gourous, la scientologie, etc. et l'islam qui au moins est très simple d'autant plus qu'elle propose beaucoup d'interdits reposant sur le "rachat" devant allah par des privations de nourriture, de comportement (un peu du donnant/donnant : plus je me prive plus j'ai la chance d'aller au paradis). Il y a une religion qui pourrait recueillir beaucoup d'adhérents : celle dont nous sommes issus : le judaïsme : pas de trinité difficile à comprendre, pas de dérives païennes issues des anciennes mythologies gréco-romaines, etc .. Le seul problème est que cette religion ne veut pas accepter de nouveaux "baptisés" ! L'Eglise catholique me semble se reprendre : fini le gauchisme de Gaillot, des messes avec des chants à la guitare de l'après vatican 2. Mais c'est sûr que même pour les décès il n'y a pas toujours de messes pour des baptisés, les gens préférant ces cérémonies laïques sans spiritualité !

  • Par Solognitude - 21/07/2016 - 23:41 - Signaler un abus sans le latin, sans le latin....

    La messe nous emmerde........ Bon, cela dit, je suis plutôt d'accord avec cette idée que: Ce n'est pas Dieu qui a créer l'Homme; mais l'inverse ! Ce qui n'empêche pas de respecter et d'admirer nos églises et ce qu'elles représentent de morale, de civilités et de réconfort encore à notre époque.

  • Par Deudeuche - 22/07/2016 - 09:28 - Signaler un abus @clint

    Bien dit, le n'importe quoi on le vit au quotidien, en demandant à quelqu'un si il croît que JC est mort et ressuscité et son sauveur personnel. Il vous répond (un des 63%) "ça va pas la tête, pauvre superstitieux?" et vous demande dans la foulée (et sérieusement) de quel signe du Zodiac vous êtes !!!!!!!! Quand il ne ponctue pas sa conversation de "touchons du bois" tout en cherchant frénétiquement un bout de contreplaqué ou son front. Si ils sont des Pinnochios qui se mentent à eux même je comprend le toucher du front!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€