Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 22 Août 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Pas la peine
de sucrer l'aspartame

L'édulcorant le plus utilisé au monde ne présenterait pas de risque cancérigène évident.

Santé

Publié le

L'aspartame pourrait ne pas être dangereux pour la santé.

C'est ce que l'on peut déduire de l'avis de l'EFSA (Agence Européenne de Sécurité des Aliments) qui a rendu ce lundi 28 février ses conclusions sur deux études, danoise et italienne, qui mettaient en cause l'édulcorant comme élément cancérigène et source d'accouchements prématurés.

L'EFSA estime en effet qu'il n'y a pas lieu de réévaluer les risques. Le Point explique que l'agence européenne ne retient pas les preuves avancées par les scientifiques. Ainsi, pour le risque cancérigène, "la validité de l'étude et l'approche statistique adoptée ne [peuvent] pas être évaluées et, par conséquent, ses résultats ne [peuvent] pas être interprétés".

Des études complémentaires devront par ailleurs être menées pour confirmer ou infirmer le lien de causalité entre risque d'accouchement prématuré et consommation de boissons sucrées à l'aspartame. L'association Réseau environnement santé se dit déçue et appelle à rester vigilant.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€