Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 30 Juin 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

2017 : Noël Mamère souhaite la candidature de Nicolas Hulot à la présidentielle

L'ancien candidat des Verts à la présidentielle s'est dit prêt à se mettre au service de Nicolas Hulot, dans une interview sur France 3 Aquitaine.

Paré au combat

Publié le
2017 : Noël Mamère souhaite la candidature de Nicolas Hulot à la présidentielle

Le député écologiste Noël Mamère, qui avait obtenu 5,25% au premier tour de l'élection présidentielle de 2002, regarde vers 2017. Mais pas pour lui : pour Nicolas Hulot.

Invité sur France 3 Aquitaine, ce samedi, il a déclaré "souhaiter" la candidature de Nicolas Hulot à la présidentielle. "Si Nicolas Hulot me le demande, je serai à ses côtés et je ferai tout ce qu'il faut pour qu'il fasse un bon score et qu'il dépasse le mien, de 5,25% en 2002", a-t-il déclaré.

Ce soutien n'est pas une surprise, puisque Noël Mamère avait déjà soutenu Hulot en 2011 lors de la primaire interne au parti écologiste. C'est finalement Eva Joly qui l'avait emporté.

Dans cet entretien, le député-maire de Bègles (Gironde), qui a quitté le parti EELV en 2013, estime que l'écologie politique est "un champ de ruines" qu'il faut "refonder". 

 

 

 

 

 

« L'écologie aujourd'hui dans ce gouvernement cela ne veut rien dire », a jugé l'ancien candidat, pour qui François Hollande s'attache « à diviser les écologistes pour les tuer et pour faire en sorte qu'il n'y ait pas de candidat écologiste à la prochaine présidentielle ».

Furieux du dernier remaniement, qui a fait d'Emmanuelle Cosse, de Jean-Vincent Placé et Barbara Pompili des ministre et secrétaires d'Etat, Noël Mamère s'agace : ces « débauchages », « tout le monde les aura oubliés dans quelques mois ». 

 

Noël Mamère, 67 ans, avait obtenu 5,25% des voix au premier tour en 2002, meilleur score réalisé par un candidat écologiste à une élection présidentielle, et le seul permettant d'accéder au remboursement des dépenses de campagne. Ce scrutin avait vu l'élimination au premier tour du Premier ministre socialiste Lionel Jospin. Au second tour, Noël Mamère avait appelé à voter Jacques Chirac, pour barrer la route à Jean-Marie Le Pen.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par langue de pivert - 27/02/2016 - 18:05 - Signaler un abus ☺ Y veut pas le Hulot ! Les

    ☺ Y veut pas le Hulot ! Les épluchures de carottes sur la tête chez les verts-chiasses il a donné §§§ Au second tour, Noël Mamère avait appelé à voter Jacques Chirac, pour barrer la route à Jean-Marie Le Pen. §§§ "Pour donner à Chirac le score de république bananière qu'il mérite" selon ses "propres" mots de l'époque...et pour ceux qui ont oublié ! Faut situer le contexte ! La victoire ne pouvait échapper à Chirac même sans les voix de la canaille gauchiste...que Chirac n'a pas demandées ! ! Alors par dépit, avec des méthodes ordurières (kit de décontamination devant certains bureaux de vote avec pinces-à-linge et gants en caoutchouc) la populace de gauche est venu pour lui salir SA victoire et s'en attribuer le mérite moral ! Loupé ! On se rappelle ! Quand un vert-chiasse tend la main il tient un couteau caché dans l'autre ! M. Hulot le sait !

  • Par vangog - 27/02/2016 - 18:53 - Signaler un abus Un conseil à Nicolas Hulot...

    Présente-toi si tu le décide, mais ne prend surtout pas Mamère, le marieur de gays, si tu ne veux pas plomber ta campagne! L'extrême-gauche vert-cava-d'oie est morte, mais l'extra-terrestre tente de parasiter un dernier organisme, pour continuer à déverser son venin...

  • Par Borgowrio - 27/02/2016 - 23:40 - Signaler un abus On touche le fond

    Pas la peine d'aller au cinéma pour voir du comique , là dans le burlesque , c'est du lourd ... Monsieur Hulot président ... Thème d'un nouveau film désopilant de Jacques Tati

  • Par Nicolas V - 28/02/2016 - 11:08 - Signaler un abus Pauvre type

    Si vous saviez à quel point, ô, politicards, on s'en fout. Le vrai peuple s'en fout, de vos combines, de vos "primaires" à tous. On veut vous voir disparaître tous pour respirer et faire revivre notre pays.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€