Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 19 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

2017 : François Bayrou pourrait soutenir François Fillon

Selon le JDD, le président du Modem va renoncer à sa candidature si l'ex-Premier ministre remporte les primaires.

Qui d'autre ?

Publié le
2017 : François Bayrou pourrait soutenir François Fillon

Mise à jour : Dans la journée de dimanche, François Bayrou a démenti les informations du JDD.

"Cette information est sans aucun fondement" a-t-il déclaré au journal. "Ma position n'a pas changé depuis 18 mois. J'ai indiqué que si Alain Juppé remportait cette primaire, je ne serai pas candidat et que je le soutiendrai. Cet engagement public est pris à l'égard d'Alain Juppé et d'aucun autre."

François Bayrou parient désormais sur plusieurs chevaux. Lui qui a affiché ces derniers mois un indéfectible soutien à Alain Juppé, il fait désormais les yeux doux à François Fillon. "Si tu gagnes les primaires, je ne me présenterais pas contre toi" a-t-il affirmé à l'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy, à en croire le JDD. Peut-être le signe que François Fillon grimpe dans les sondages d'opinion, au détriment d'Alain Juppé. C'est, en tout cas, un soutien de choix pour le député de Paris.

Pour le moment, François Bayrou assure qu'il ne se présentera pas si Alain Juppé, et désormais François Fillon, remportent les primaire de droite. Le constat est donc simple : le président du Modem s'engagera si Nicolas Sarkozy est nommé candidat. Vu la haine féroce entre les deux hommes, cela ressemble à un règlement de compte.

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Anguerrand - 17/04/2016 - 13:33 - Signaler un abus Bayrou une girouette

    Et il semble que que le vent change régulièrement. Comment faire confiance à un type comme lui. N'a t il pas soutenu Hollande et peut être l'a fait gagner le score était serré et même si le Modem ne représente pas grand chose, il aurait pu le faire perdre. Àlors ce n'est pas la peine qu'il critique maintenant Hollande et ose se montrer encore à la TV pour bafouiller

  • Par jurgio - 17/04/2016 - 14:11 - Signaler un abus Qui est Bayrou ?

    un gars qui cherche à se caser.

  • Par vangog - 17/04/2016 - 15:18 - Signaler un abus Bayrou-rou-rou-rou...

    À chaque hésitation du vent, la girouette change de direction...prochaine étape: Flamby-by-by...

  • Par Jean-Benoist - 17/04/2016 - 17:23 - Signaler un abus cet homme est un

    Traitre et le restera quil degage!

  • Par Borgowrio - 17/04/2016 - 18:39 - Signaler un abus Hollande, Bayrou , la chienlit

    Ce monsieur est prêt à risquer le sort de la France par vengeance personnelle . Consternant . D'un autre coté une bonne dérouillée électorale ( une de plus) serait bienvenue

  • Par clint - 17/04/2016 - 22:49 - Signaler un abus Bayrou est de retour ! La haine pour masquer son incompétence !

    Après avoir pris des positions qui érodent la popularité de Juppé à droite, il va vers Fillon, peut-être après les vacances vers Le Maire : son seul objectif : que Sarkozy gagne les primaires pour se présenter à la présidentielle et se faire, une dernière fois, convoiter comme si il était l'homme qui avit les destin de la France en son pouvoir ! D'ailleurs Hollande ne s'eat pas mépris sur se calculs !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€