Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 18 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

2014 : la croissance revue à la baisse, le déficit public diminuera moins que prévu

Pour ce qui concerne 2013, le gouvernement maintient sa croissance à 0,1%.

Pas top

Publié le

Les annonces de Pierre Moscovici étaient très attendues ce mercredi. Le ministre de l'Economie et des Finances a commencé par évoquer la croissance. D'abord, il a confirmé que le gouvernement table sur une croissance de 0,9% pour l'année 2014, contre 1,2% pour sa précédente prévision. Celle pour 2013 reste à 0,1%.

De fait, le déficit public va baisser dans une moindre proportion que prévu.

Il devrait atteindre 4,1% du produit intérieur brut cette année (3,7% prévu en avril) et 3,6% en 2014 (au lieu de 2,9%). Par ailleurs, le budget 2014 comprend 15 milliards d'euros d'économies.

Par ailleurs, la pression fiscale supplémentaire sera réduite à 3 milliards d'euros l'an prochain, soit moitié moins qu'envisagé initialement, a annoncé mercredi le ministre du Budget Bernard Cazeneuve. Il n'y aura pas de hausses de prélèvements sur les entreprises et aucune hausse non plus pour les ménages hors le relèvement prévu de la TVA.

"Il est nécessaire de tendre vers la stabilisation des prélèvements obligatoires", a déclaré Pierre Moscovici, jugeant cette démarche "essentielle pour les acteurs économiques". Il a assuré que le projet de loi de finances qui sera présenté fin septembre en conseil des ministres "tiendrait ces engagements".

Mardi, le ministre de l'Économie avait confirmé que le déficit public de la France serait supérieur à la prévision de 3,7 % du produit intérieur brut (PIB) en 2013. "Nous n'avons pas souhaité un plan de rigueur face à une situation de faible croissance : autrement dit, le déficit public sera légèrement supérieur à ce qui était attendu" avait-il indiqué sur RMC.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par mich2pains - 11/09/2013 - 13:01 - Signaler un abus Dans ce domaine , la G000CHE est imbattable !

    En effet , pour ne pas se tromper dans ses chiffres , la G000CHE ne PREVOIT RIEN ! Par contre , sur des questions qui lui semblent essentielles comme " Le Mariage-pour-Presque-Tous" , là elle fait ce qu'elle a prévu ! Donc , ç'est simple mais toujours de bon goût .........

  • Par charlesingalls64 - 11/09/2013 - 14:08 - Signaler un abus Lire des conneries pareilles....

    ... ça vaut presque le coup d'ouvrir un compte twitter. J'aime bien le "notre" effort..... Le seul endroit ou il a du faire des efforts le Mosco c'était au bout du couloir. Attends mon canard la branlée des municipales....... on va t'en donner des efforts. Plein.

  • Par troiscentsalheure - 11/09/2013 - 15:56 - Signaler un abus A l'UMPS on ne s'engage pas sur la date

    à laquelle la France ne sera plus endettée, on n'équilibre pas les budgets et on verse chaque année 50 milliards d'euros aux créanciers de la France. Au fait 50 milliards, ça fait combien par habitant, vous avez fait le calcul ?

  • Par l'enclume - 11/09/2013 - 16:17 - Signaler un abus "De fait, le déficit public

    "De fait, le déficit public va baisser dans une moindre proportion que prévu." Ce que traduit un non énarque, "Le déficit public va augmenter" troiscentsalheure - 11/09/2013 - 15:56 Je suppose que vertueux comme vous semblez l'être, vous n'avez au grand jamais, profité du système, type sécu, subventions, etc, etc.....

  • Par flogo - 11/09/2013 - 16:52 - Signaler un abus PROGRAMME ÉLECTORAL DE " MOI PRÉSIDENT"

    Promesse N° 9 Je veux redresser nos finances publiques. Le déficit public sera réduit à 3% du produit intérieur brut en 2013. Je rétablirai l’équilibre budgétaire en fin de mandat. Pour atteindre cet objectif, je reviendrai sur les cadeaux fiscaux et les multiples « niches fiscales » accordés depuis dix ans aux ménages les plus aisés et aux plus grosses entreprises. Cette réforme de justice permettra de dégager 29 milliards d’euros de recettes supplémentaires.

  • Par troiscentsalheure - 11/09/2013 - 18:03 - Signaler un abus A l'enclume

    Dans tous les pays l'Etat l'intervient dans l'économie ce qui n'empêche pas que les budgets doivent être équilibrés. Vous êtes en découvert depuis 1974 ?

  • Par sheldon - 11/09/2013 - 21:05 - Signaler un abus On ne peut pas dire que Sarkozy ait été exemplaire !

    Il faudra un jour que la droite française découvre le libéralisme : on en serait pas là ! Mais le libéralisme est incompatible avec la culture du chef "bonapartiste" !

  • Par Atlante13 - 12/09/2013 - 10:31 - Signaler un abus N'importe quoi, tout, et le contraire de tout

    signé Moscovici.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€