Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 18 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

160 personnalités veulent un congé paternité plus long et obligatoire

Les signataires de la pétition soulignent, dans le Parisien, que le Portugal vient de rendre le congé paternité obligatoire.

Etat-nounou

Publié le
160 personnalités veulent un congé paternité plus long et obligatoire

 Crédit Pixabay

Une pétition publiée par "Le Parisien - Aujourd’hui en France Dimanche" appelle le gouvernement à réformer le congé paternité pour davantage d’égalité. Lancée par les collectifs Congé Parentégalité et Pour une parentalité féministe (PA.F), elle a réuni 160 signataires, dont le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, l’ex-présiente du Medef Laurence Parisot, le psychiatre Serge Hefez, l’humoriste Guillaume Meurice, mais aussi de simples citoyens. 

"En France, une salariée a droit à un congé maternité de seize semaines, dont huit obligatoires. Un salarié, lui, dispose d’un congé paternité facultatif de onze jours", observent les signataires. Pour eux, cette différence "participe au maintien d’un système inégalitaire et patriarcal au travail, en biaisant les critères d’embauche et d’avancement". De plus, "l’organisation des congés à la française participe aussi au maintien d’un système inégalitaire et patriarcal dans l’intimité des foyers. Pendant les premiers mois de l’enfant se créent en effet les automatismes qui définiront pour les années à venir le fonctionnement parental", ajoutent-ils.

Ils estiment que "seule une loi peut créer les conditions d’une parentalité à égalité, en rendant ce congé obligatoire et de même durée pour les deux parents".

Dans un communiqué, les deux collectifs regrettent en outre le "report sine die de la réforme du congé paternité par Edouard Philippe, pourtant chef d’un gouvernement qui a désigné l’égalité entre les femmes et les hommes comme la “grande cause du quinquennat”". Jeudi, le gouvernement a seulement annoncé que les travailleuses indépendantes, cheffes d’entreprises et agricultrices pourraient bénéficier en 2019 d’un congé maternité aussi long que celui des salariées, mais n'a rien dit concernant le congé paternité.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par J'accuse - 23/09/2018 - 16:30 - Signaler un abus Papas poules

    Vouloir changer la société par décret est une attitude communiste ou fasciste. Contraindre conduit toujours aux résultats opposés à ceux que l'on veut atteindre. Pour aller plus loin dans l'égalitarisme, on voudra bientôt forcer les pères à se gaver de progestérone pour être capables d'allaiter... Ils ont apparemment eu du mal à trouver 160 personnalités, puisque certaines (combien ?) sont de simples citoyens...

  • Par Atlante13 - 23/09/2018 - 17:04 - Signaler un abus La crétinisation sociale continue

    Je vois très bien Martinez pouponner, par contre il va sûrement traumatiser le bébé à vie. Gr!ève des biberons de nuit, changement des couches de 8 à 16h, après 35h repos. Le week-end pas de biberon ni de pampers, mais défilé à la Bastille obligatoire... Quant à la Parisot, avant qu'elle se décide à préparer le biberon...

  • Par Liberdom - 23/09/2018 - 17:09 - Signaler un abus Ah bon ?

    Encore un truc obligatoire que veulent imposer tous les cryptocommunistes.... A quand une règlementation sur la longueur de papier à utiliser aux WC ?

  • Par cloette - 24/09/2018 - 09:58 - Signaler un abus grotesque

    chacun son truc, et s'il y a des exceptions on échange, on se débrouille pas besoin de loi .

  • Par bp - 24/09/2018 - 14:14 - Signaler un abus Egalité

    Ils ont oubliés de demander que les hommes soient "enceints" et accouchent. Et que la nature soit condamnée pour discrimination.

  • Par bp - 24/09/2018 - 14:14 - Signaler un abus Egalité

    Ils ont oubliés de demander que les hommes soient "enceints" et accouchent. Et que la nature soit condamnée pour discrimination.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€