Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 20 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

15 000 scientifiques alertent sur l'état de notre planète

15 000 scientifiques de 184 pays différents poussent un cri d'alarme sur l'état de la planète dans un appel publié dans la revue Bioscience et traduite dans le journal Le Monde.

Presque trop tard

Publié le
15 000 scientifiques alertent sur l'état de notre planète

Ce lundi, 15 000 scientifiques de 184 pays différents ont lancé un "Avertissement à l'humanité" dans la revue scientifique Bioscience reprise en intégralité et traduite par le journal Le Monde. Un appel aux pouvoirs publics, aux décideurs et au grand public à respecter un "impératif moral" de lutte contre le "péril" qui menace notre planète du point de vue écologique.

"Nous avons en outre déclenché un phénomène d’extinction de masse, le sixième en 540 millions d’années environ, au terme duquel de nombreuses formes de vie pourraient disparaître totalement, ou en tout cas se trouver au bord de l’extinction d’ici à la fin du siècle". L'appel lancé par 15000 scientifiques s'inscrit dans la lignée de celui déjà lancé en 1992. Le constat aujourd'hui est des plus sévère car "non seulement l'humanité à échoué à accomplir des progrès suffisants pour résoudre ces défis environnementaux annoncés, mais il est très inquiétant de constater que la plupart d'entre eux se sont considérablement aggravés".

Pollution, démographie explosive, déforestation, gaz à effet de serre… L'humanité à entendre les scientifiques creuse sa propre tombe depuis des décennies. "L'humanité omet de prendre les mesures urgentes indispensables pour préserver notre biosphère en danger" expliquent les scientifiques. La conclusion, elle, est sans équivoque " Il sera bientôt trop tard pour dévier de notre trajectoire vouée à l'échec, et le temps presse".
 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 13/11/2017 - 21:04 - Signaler un abus Il faut accepter le changement et le progrès..pas d’autre choix!

    Ces scientifiques attardés voudraient que la terre subsiste dans un état stationnaire, en refusant tout progrès...or, la terre est vivante, des espèces apparaissent, d’autres disparaissent...à force d’exploiter des richesses, l’homme crée des richesses inépuisables et propres telles le nucléaire. L’avenir nous réserve d.autres surprises etonnantes, nées du digital... Revenir en arrière serait une folie, et refuser le progrès, une autre folie...les reacs et les conservateurs, en général héritiers d’idéologies passéistes et mortelles ont peur de rester sur le bord du chemin d’un progrès...ils sont déjà largués, mais ne le savent pas...

  • Par kelenborn - 13/11/2017 - 22:43 - Signaler un abus ah oui

    150 000 scientifiques dans 154 pays! Ah bon: 154 pays cela ne s'invente pas: cela sent le réseau 150 000 scientifiques, Combien de profs de sciences naturelles ou de vétérinaires dans la bande? Car même quand le GIEC veut raconter ses conneries, il ne trouve jamais autant de monde et ...indice supplémentaire: que l'ImMonde qui est de plus en plus la poubelle de l'intox reprenne c'est une indice supplémentaire de soupçon de supercherie!

  • Par J'accuse - 13/11/2017 - 23:00 - Signaler un abus Et l'extinction des crétins, c'est pour quand ?

    Malheureusement, cette espèce prolifère et n'est pas en voie de disparition. Dommage.

  • Par Ganesha - 14/11/2017 - 09:36 - Signaler un abus Insupportables vieux croûtons débiles !

    En voyant le titre d'un autre article, qu'Atlantico vient de publier au sujet de l'infertilité masculine, je craignais le pire ! Mais, malgré tout, en cherchant bien, je trouve en haut de la page 1, et en haut de la page 2, deux petites phrases qui reconnaissent que ce problème est dû aux perturbateurs endocriniens qui ont été introduits dans notre alimentation depuis 40 ans. Ce qui est vraiment répugnant et désolant, ce sont les commentaires débiles des vieux croûtons qui viennent radoter sur ce site à chaque fois qu'un article traite d'écologie. Et ceux qui prétendent que lutter contre les crimes de l'industrie agricole et alimentaire serait une menace contre la croissance économique ! Il faut certes aider les hommes les plus atteints par cette conséquence , une parmi tant d'autres, mais il faudrait surtout de gigantesques campagnes d'opinion pour faire cesser cette véritable troisième guerre mondiale qui met en jeux la survie de notre planète !

  • Par kelenborn - 14/11/2017 - 11:43 - Signaler un abus Oui oui

    L'ImMonde sert de porte-voix aux escrocs ce qui le change de leur servir de pot de chambre! Il serait intéressant de voir la liste des français qui ont signé ce torchon et, bien sur leur....profession! Qu'est ce qu'un scientifique sinon un...Logue comme sociologue, escrologue, charabiologue...Les carnets d'adresse de Joffrin-Mouchard et d'Adie Plenel doivent regorger de ces morpions de la pensée unique, vivant, comme l'ImMonde, en tout ou partie de l'argent du contribuable ! Car ce dernier pourrait il rendre public le nombre des administrations qui ont un ou plusieurs abonnements financés par le cochon de payant!

  • Par moneo - 14/11/2017 - 14:25 - Signaler un abus c'est la même chanson

    https://www.contrepoints.org/2014/06/03/167818-climat-22-verites-qui-derangent

  • Par jc0206 - 14/11/2017 - 15:21 - Signaler un abus Pourtant on m'avait dit ....

    Qu'après la COP 21 (qui nous a quand même coûté la peau du cul) tout le monde avait compris et allait se mettre au boulot pour nous oxygéner. Les experts Fabius, Hulot et Royale se seraient-ils fourvoyés une fois de plus ou comme d'habitude se seraient-ils foutus de notre gueule?

  • Par vangog - 15/11/2017 - 00:20 - Signaler un abus Plus ces moustiques rechauffistes nous ponctionnent le sang...

    plus on asphyxie...il faut les asperger de DDT, définitivement!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€