Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 01 Septembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

A 11 ans, ils dealaient du cannabis à l'école primaire

Trois enfants de 11 ans et un autre de 17 ans ont été interpellés cette semaine à Saint-Laurent-Blangy, près d'Arras, après l'alerte donnée par un directeur d'une école primaire.

Précocité

Publié le
A 11 ans, ils dealaient du cannabis à l'école primaire

C'est le directeur de l'école qui a remarqué le trafic et donné l'alerte.  Crédit Reuters

Trois enfants de 11 ans et un autre de 17 ans ont été interpellés cette semaine à Saint-Laurent-Blangy, près d'Arras dans le Pas-de-Calais. Les écoliers de CM2 sont soupçonnés d'avoir vendu du cannabis à leurs petits camarades alors que l'adolescent de 17 ans aurait lui fourni la drogue aux écoliers.

C'est le directeur de l'école qui a remarqué le trafic et donné l'alerte. Un des enfants de 11 ans avait été surpris en train de fumer un joint dans les toilettes de l'établissement. Il a été convoqué mercredi au commissariat d'Arras, puis déféré au parquet et présenté au juge des enfants jeudi.

Il a été placé en liberté surveillée préjudicielle et confié à l'Aide sociale à l'enfance qui l'a placé dans un de ses établissements, a précisé le vice-procureur Julien Haquin.

Les deux autres écoliers de 11 ans, à qui le premier aurait demandé de revendre la drogue douce, ont été convoqués le 13 novembre devant le juge des enfants. L'adolescent de 17 ans, soupçonné d’être le fournisseur des écoliers, a aussi été présenté jeudi au juge des enfants, qui l'a mis en examen et également placé en liberté surveillée préjudicielle.

Les policiers ont également découvert lors d’une perquisition au domicile du principal suspect son propre père en train de fumer du cannabis. Pour l’instant, aucun lien n’a été cependant établi avec les faits incriminés.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Thot7 - 29/06/2013 - 15:29 - Signaler un abus Tout fout le camp !

    Elle va être chouette la société dans 30 ans ! Ils seront tous gâteux avant l'âge, et s'ils ne font pas de vieux os, le problème des retraites se réglera aisément.

  • Par copélia - 29/06/2013 - 15:54 - Signaler un abus on ne peut que saluer le courage de ce Directeur d 'Ecole

    Les chefs d' Etablissement devant de tels problèmes,pour ne pas faire de vagues, alertent-ils toujours les autorités compétentes? alors qu'ils ont obligation de le faire.

  • Par Karamba - 29/06/2013 - 16:02 - Signaler un abus Ne pas toucher à la drogue

    c'est accessoire en primaire (ce machin doit être dépénalisé de toute façon). L'essentiel c'est l'enseignement de la théorie du genre dés le plus jeune âge. La France est merdique? Les socialistes vous en préparent une bien pire encore...

  • Par gliocyte - 29/06/2013 - 16:46 - Signaler un abus Une nécessité

    Ce courageux directeur d'école doit d'urgence bénéficier d'une garde policière rapprochée avec surveillance accrue de son domicile et de sa voiture...

  • Par Equilibre - 29/06/2013 - 16:56 - Signaler un abus Modernité et progrès

    C'est BO tout çà. Plus de sexe, plus de race, plus d'éducation, plus d'histoire, .... Rien, le vide et le néant artificiel à portée de tous. La France devient moderne et progressiste, c'est BO non?

  • Par le Gône - 29/06/2013 - 18:27 - Signaler un abus Vous oubliez un truc...

    les prénoms SVP....juste pour rigoler un coup !!

  • Par Imragen - 30/06/2013 - 07:53 - Signaler un abus De quoi vous mélez vous ?

    En fait l'école était devenue une salle de shoot expérimentale et la police a mis fin à une expérimentation remarquable patronnée par le PS et le ministère de l'Education Nationale. Ce sont des années de travail pour créer un climat favorable qui sont désormais réduites à zéro. Tout ça parce que d'abominables réactionnaires de droite veulent encore imposer des mesures rétrogrades des enfants qui doivent apprendre par eux mêmes. Le directeur de l'école doit être sévèrement sanctionné pour son obscurantisme libéral et réactionnaire.

  • Par Jean-Pierre - 30/06/2013 - 08:48 - Signaler un abus Aux âmes bien nées, la valeur n'attend pas le nombre des années.

    Rue89, site spécialisé dans la boue sociétale et le recyclage des ordures de la gauche française, dressait il y a peu un panorama de ce beau métier : . "Madgyd, 25 ans, dealer de shit pour 1 870 euros par mois | Rue89" . Dans un pays ou le chômage des jeunes atteint des proportions très inquiétantes et ou le revenu moyen/médian reste bas, certains trouvent des solutions... . Evidemment, à 11 ans, on se demande s'il s'agit d'un jeune socialiste en formation ? - un emploi d'avenir, - un bon revenu, - des possibilités d'évolution, - une clientèle en hausse, - une dépénalisation en vue, ...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€