Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 24 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Le Zuisme, cette religion qui a rassemblé des milliers d'adeptes en quelques semaines et incarne un vent de révolte en Islande

Plus de 3 100 personnes, soit presque 1% de la population de l'île, se présentent désormais comme zuistes, notamment pour contrer la législation islandaise et éviter de payer une taxe qui finance les cultes.

Protestation

Publié le
Le Zuisme, cette religion qui a rassemblé des milliers d'adeptes en quelques semaines et incarne un vent de révolte en Islande

Selon un récent sondage, près de 55% des islandais veulent que cesse le financement des cultes par l'Etat. Crédit Reuters

De nombreux islandais ne souhaitent plus s'acquitter de la redevance annuelle de 73 euros qui sert à subventionner les cultes dans leur pays. En signe de protestation, des milliers d'entre eux se sont convertis au Zuisme, une religion vieille de 4 000 ans qui vénère d'anciens dieux sumériens. Plus de 3100 personnes, soit presque 1% de la population de l'île, se présentent désormais comme zuistes depuis seulement quelques semaines.

Selon un récent sondage, près de 55% des islandais veulent que cesse le financement des cultes par l'Etat.

Tous souhaitent l'abrogation de cette taxe prévue par la loi islandaise, qui impose aux citoyens de signaler leurs orientations religieuses à l'état. "Ceux qui ne sont pas affiliés, ou qui appartiennent à des cultes non répertories se retrouvent à payer une taxe plus importante", souligne Sveinn Thorhallsson, un porte-parole de l'Eglise zuiste. 

Un impôt dont doivent s'acquitter tous les citoyens sans exception, y compris ceux qui ne se revendiquent d'aucun culte. "Les zuistes exigent également que le recensement confessionnel des citoyens par le gouvernement soit aboli" explique l'Eglise zuiste sur son site internet. L'organisation promet surtout à ses récents adeptes de leur reverser le montant de la redevance. 

"Le Zuisme est une organisation religieuse que ses membres utilisent comme une plate-forme, afin de pratiquer la religion ancienne du peuple de Sumer. Les zuistes soutiennent pleinement la liberté de culte pour tous. L'objectif principal de l'organisation est de faire abroger par le gouvernement toute loi qui accorde un privilège, notamment financier, à des organisations religieuses. Par ailleurs, les zuistes exigent le retrait du registre religieux tenu par le gouvernement", peut-on également lire sur le site de l'organisation. 

Mais le fisc islandais a rapidement annoncé une parade face à ce nouvel engouement religieux, promettant que toute redistribution serait à son tour taxée. Plusieurs hommes politiques islandais veulent également rayer l'Eglise zuiste de la liste des religions officiellement reconnues en Islande, qui sont au nombre de 40 depuis 2013.

 

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Deudeuche - 12/12/2015 - 11:11 - Signaler un abus Suffit de payer la dîme

    dans son église si l'on y tient vraiment, et laisser ces impôts religieux d'un autre âge. Le clergé libéral et post-moderne y est attaché, car le nombre de croyants, pratiquants qui attestent leur foi est évidemment plus réduit. Si il n'y a plus d'impôt ce ne sont pas leur "pseudo membres" non pratiquants ou athées qui donneront quoi que ce soit et ceci dit; cela est juste et bon. C'est aussi le problème de l'Allemagne et des autres pays nord européens.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€